UA-109856668-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19.02.2010

Reine de la Plateforme téléphonique !

Quelques semaines auparavant, une intérimaire me disait son étonnement qu'on lui annonce un jour avant la date de sa fin de mission, que celle-ci n'était pas renouvellée et que l'on lui avait juste dit un simple merci...

Pour moi, mon étonnement est qu'elle puisse penser qu'on allait la congratuler, lui tenir un discours... Elle, la petite intérimaire, comme moi qui le suis depuis des années...

Combien de fois, a-t-on parler de moi en disant l'intérimaire ou en m'appelant du prénom d'une de mes consoeurs intérimaires, combien de fois ais-je vu les CDI me regarder d'un air dédaigneux, me parler d'un ton hautain ou voire ne pas me voir du tout ! Je me suis dit que cette intérimaire devait être nouvelle venue dans ce monde impitoyable !

Je lisais, il y a quelques jours, entre deux appels, ce sympathique journal de bord de la banque où je sévis maintenant depuis un mois et demi. On y annonce les naissances, on félicite les apprentis en BTS pour leurs bonnes notes et on met en valeur les reines du jour : celles qui fêtent leur anniversaire, par des anecdotes amusantes pour que les collègues devinent qui est la reine du jour : la reine du post-it, la femme de lettres qui sévit dans telle équipe... Lisant cela, je me disais que le mien (d'anniversaire) allait passer ni vu ni connu... comme tant d'autres que j'ai passés dans de multiples entreprises...

Aujourd'hui, j'ai amené mes deux boîtes de chocolats pour l'équipe (c'est mon anniversaire...Mais chut, personne ne le sait !) J'arrive sur la plateforme, on m'interpelle : Bon Anniversaire ! "tiens, comment sais-tu que c'est mon anniversaire aujourd'hui ? " "C'est mon petit doigt qui me l'a dit"...

Ils savent tout ici !

Je me dirige vers mon bureau situé dans une marguerite de quatre et là, que vois-je ? des guirlandes, des dessins représentant des gâteaux d'anniversaire, de larges banderoles "Joyeux Anniversaire"... Comme on change régulièrement de bureau, je me dis qu'il y a quelqu'un qui fête son anniversaire le même jour que moi !

normal_joyeux%20anniversaire.jpg

Et là ! On s'exclame autour de moi : Bon Anniversaire Merise (enfin vous savez c'est mon pseudo...Je ne me prénomme pas Merise !) et je suis fêtée, congratulée, embrassée tout au long de la journée par les téléconseillers qui se déplacent pour se renseigner à droite et à gauche ! Une belle orchidée trône sur mon bureau, cadeau de ma tutrice, une jeune fille bien sympathique de 25 ans !

Cela fait chaud au coeur... Je ne suis pas l'intérimaire, je suis Merise, c'est mon anniversaire ! et j'ai même droit à une rubrique dans le journal de bord où on voit Obélix portant un menhir agrémenté d'un joli noeud paquet cadeau me souhaiter un très bon Anniversaire. Celui-ci demandent à tous les conseillers d'aller vite me faire la bise !

Je m'en souviendrai ! Boulot de c... le métier de téléconseiller ! mais l'entraide, la sympathie qui y règnent font bien passer les appels hargneux et parfois injurieux de certains clients !

17.02.2010

Marie Luce Penchard, une guadeloupéenne pure et dure !

Vous êtes étonné vous de la tirade de Madame PENCHARD en Guadeloupe ? Moi, franchement pas ! Ayant habité en Guadeloupe durant trois ans, ayant eu des collègues guadeloupéens et martiniquais, on connait tous, là bas, la rivalité entre ces îles. Les Guadeloupéens ne boivent pas de l'eau minérale martiniquaise (par exemple) critiquent les martiniquais et vice-versa !

Les Guadeloupéens ont toujours été plus virulents que les martiniquais : c'est eux qui lancent les grêves ! Ces grêves qui  paralysent l'île : routes barrées : impossibilité de se rendre à son travail, stations service bloquées : plus d'essence, plus de bouteilles de gaz, électricité coupée durant plusieurs jours...

De nombreux Guadeloupéens  n'aiment ni les dominicais, ni les haïtiens qui viennent chez eux, ni les blancs d'ailleurs... Racistes, vous avez pensé cela ?

Alors la tirade de la fille de Lucette Michaux-Chevry qui étonne ? Vraiment elle ne peut qu'étonner les Français (comme disent les Guadeloupéens... car eux ne sont pas Français mais Guadeloupéens !) Arrivée à ce poste grâce à qui ? Grâce à Lucette, amie personnelle de Jacques Chirac (Jacquou aurait-il glisser un mot à son copain Sarko ?)

"Il y a des enjeux considérables, financiers, nous en sommes à une enveloppe de près de 500 millions d’euros pour l’Outre Mer et cela me ferait mal de voir cette manne financière quitter la Guadeloupe au bénéfice de la Guyane, au bénéfice de la Réunion, au bénéfice de la Martinique et demain dire Enfants de la Guadeloupe, je ne suis pas capable d’apporter quelque chose à mon pays !" Même si je vis en métropole, mon coeur est ici et restera ici ! Et je n’ai envie de servir qu’une population, c’est la population guadeloupéenne

Et oui, la Guadeloupe est bien un pays pour Madame PENCHARD et non un département d'Outre Mer !

Vous voyez vous un ministre qui veut servir que son département d'origine, par exemple la Corrèze ? (Jacquou où es-tu ?)

10.02.2010

la journée d'une téléconseillère bancaire

Je n'y comprend rien à vos touches et puis 34 cts la minute, c'est cher, j'en ai marre de payer sans cesse, passez moi Monsieur X vite !Mais Monsieur, vous n'êtes pas à l'agence, puis-je vous aider ? Non, veux Monsieur X tout de suite, dépêchez vous !Je vais vous réorienter car vous n'êtes pas à l'agence ! Mais bon dieu, je n'y comprend rien ! Vous vous êtes trompé de touche, il fallait appuyer sur la touche 4 ! Aurevoir monsieur, je vous remets sur le menu, appuyer bien sur la touche 4 pour avoir l'agence ! Grrr !

1292956_3.gif

et puis ...

"Qu'est ce que j'ai sur mon compte ? Hein ! 9,72 € ! "mais j'ai la CAF qui est tombée"... oui Madame, mais vous aviez des opérations en suspens, elles sont passées, vos débiteurs ont été payés. J'en ai rien à foutre, ca me casse les "coui..." Les "bougn..." eux, on leur donne plein d'argent, vous avez intérêt de me redonner mon pognon, autrement ca va mal se passer ! (ordurière et raciste en plus !)

Vous faites vraiment rien pour les artisans, 34 cts la minute alors que l'on paye 6000 € (ah bon de quoi ?) et si c'était Mamadou, lui, il aurait des avantages ! Madame, nous n'acceptons pas les propos racistes et bing....je coupe la communication ! Deux dans la journée, ca fait beaucoup !

Vite, donnez moi le numéro de portable du chef d'agence, nous étions en communciation et nous venons d'être coupés ! 34 cts la minute avec un portable, vite ! donnez moi son numéro ! Mais Monsieur, je n'ai pas le numéro de portable du chef d'agence, je vais vous réorienter sur le menu pour atteindre l'agence... Non, vite je vous dis, le numéro de portable ! (il est sourd ou quoi ?) Je vous dis Monsieur que je n'ai pas le numéro de portable du chef d'agence, aurevoir Monsieur !

Je vous téléphone car vous m'avez pris 50 cts sur mon compte, je veux que l'on me les rembourse, je ne comprends pas que l'on me prenne des sous ainsi (ah bon, et les 34 cts par minute qu'il vient de dépenser, il y pense ?)

Ma banquière, elle ! elle s'en fout, elle touche 2000 €/3000 €, alors elle en a rien à foutre des gens comme moi qui galèrent (ah bon, 3000 € ? Vite je postule tout de suite

Mais heureusement, il y a les sympas comme ce jeune homme qui me dit en riant : "vous voulez tout savoir vous ! je mesure 1m74, je ne peux que lui demander : et combien de kilos ?

Ou la petite mamie : je n'oublie pas, je vous apporte vos petits chocolats, vous êtes très serviable (ah les petits chocolats, ils seront dégustés à l'agence, nous, sur la plateforme, nous n'en verrons évidemment pas la couleur. La petite mamie, comme bien d'autres aura cru être renseignée par une personne de son agence et ne s'imagine pas une seconde que nous sommes physiquement à des centaines de kilomètres...

03.02.2010

Venez au secours des gibbons d'indonésie !!

Kalaweit est une association française loi 1901 et un projet créé en 1999 pour venir en aide aux gibbons captifs d'Indonésie. En effet, les jeunes sont prisés comme animaux de compagnie mais à la maturité sexuelle (7 ans) l'animal devient agressif et est tué. Au moment de la capture, les parents ont eux-mêmes été tués.

Le gibbon et l'orang-outan sont en danger d'extinction en Indonésie. Contrairement à l'orang-outan, il n'existait aucun programme de réhabilitation pour le gibbon à Bornéo et à Sumatra. L'objectif est de rendre ces gibbons à la vie sauvage après un travail nécessaire de réhabilitation.

Ceci se fait à travers une approche globale, avec protection de l'environnement de ces gibbons (création d'une réserve de la vie sauvage, lutte contre la déforestation) et l'intégration des populations locales à tous les niveaux du projet. Kalaweit gère deux centres (Bornéo et Sumatra), réhabilite actuellement 300 gibbons et siamangs, emploie 50 personnes, vétérinaires et employés. Kalaweit a crée l' "Ecole pour la Nature" d'une capacité de 30 écoliers. Kalaweit permet le parrainage de nos gibbbons et siamangs. Kalaweit reçoit des stagiaires dans le cadre de stages de découverte ..


Chacun peut soutenir le projet en devenant membre de l'association. http://www.kalaweit.org/association.php

Et bien à cause d'un promoteur, ces gibbons vont disparaître... Essayer de les sauver : signer la pétition de Kalaweit :

http://www.kalaweit.org/index_fr.php

 

31.01.2010

Un test pour connaître sa véritable personnalité

Hello !

Bon Dimanche...

Par ces froides journées d'hiver, vous avez envie de vous détendre en famille, en couple ? Voici un test sympa pour connaître sa véritable personnalité :

tests_psy_rigolo.pdf

C'est un test étonnant !

A bientôt !

25.01.2010

Amboise

DSC01033.JPG
Par un ... pas beau dimanche d'hiver, nous primes la route pour Amboise, au programme, déjeuner au Lion d'Or, restaurant plutôt cosy où nous dégustâmes des plats fins et délicieux et promenade digestive guidée du château d'Amboise... Il n'y a rien à dire, une visite guidée est vraiment le summum pour la découverte d'un monument... Je vous invite à visiter... virtuellement ce château :
DSC01079.JPG
DSC01140.JPG
Voir la suite sur mon nouvel album....

13.01.2010

Histoire d'Haïti

Ce pays est marqué par le malheur ! Des présidents qui ne pensèrent qu'à leur profit personnel, des dictateurs, des révoltes, des coups d'état, des cyclones et puis maintenant ce terrible tremblement de terre ! Voici racontée une partie de l'histoire haîtienne, trop riche en rebondissement pour que je la raconte en entier. J'ai choisi d'évoquer surtout comment cette île a été séparée en deux : d'un côté Haïti, de l'autre la République Dominicaine.haiti-ile-Hispaniola.gif

L'ile fut découpée en deux :

Le territoire de l’actuelle République dominicaine est issu d’un partage effectué à la suite du traité de Ryswick qui eu lieu en 1697. Il divisa l’île en deux: la partie occidentale (la future Haïti) revint à la France, tandis que l’Espagne conserva la partie orientale. Dans la partie française, Saint-Domingue, les Français continuèrent d'importer des esclaves noirs pour travailler dans les plantations de canne à sucre. Ces derniers avaient développé une langue particulière qui allait devenir le créole.  En 1789, à la veille de la Révolution française, la colonie de Saint-Domingue comptait plus de 700 000 esclaves, ce qui était un nombre nettement supérieur par rapport au nombre des Blancs (moins de 50 000); dans la partie espagnole de l'île, on ne comptait que 30 000 esclaves.  

Au traité de Bâle de 1795, l’Espagne céda sa colonie à la France. En 1801, après la grande révolte des esclaves, l’ancien esclave haïtien Toussaint-Louverture prit possession de la partie orientale qu’il souhaitait rattacher à Haïti. Les troupes françaises, défaites à Haïti, parvinrent à se maintenir dans la partie orientale de l’île, qui resta rattachée à l’Espagne, un statut entériné par le traité de Paris (1814). 

Toutefois, la tyrannie exercée par l’administration espagnole provoqua, en décembre 1821, la révolte des Dominicains qui proclamèrent leur indépendance. L’expérience fut de courte durée. En 1822, le président haïtien Jean-Pierre Boyer annexa la partie orientale. L’antagonisme entre les Noirs d’Haïti, les Créoles et les Métis hispanophones rendit l’unification de l’île impossible. Une insurrection chassa en 1844 la garnison haïtienne de Saint-Domingue et proclama la République.

- La République dominicaine

C'est seulement le 27 février de la même année que le pays prit officiellement le nom de République dominicaine, en même temps qu'il obtint son indépendance grâce à Juan Pablo Duarte, Francisco del Rosario Sanchez et Ramon Matias Mella, surnommés les «pères de la patrie». Cependant, fragilisée par la menace d’une invasion haïtienne, la République dominicaine, conduite depuis 1844 par le président Pedro Santana, demanda l'aide de l’Espagne qui annexa à nouveau le pays. La présence de l’Espagne ne parvint pas à mettre fin à l’instabilité et, en février 1865, les Dominicains recouvrirent leur indépendance. De 1844 à 1930, la République dominicaine connaîtra 50 changements de président et 30 révolutions.

12.01.2010

Album photos Guadeloupe de Yohan

19446_100765999955062_100000649871165_19154_2904976_n.jpg
19446_100766019955060_100000649871165_19160_1081641_n.jpg
19446_100766013288394_100000649871165_19158_6489351_n.jpg
19446_100766003288395_100000649871165_19155_2440906_n.jpg
19446_100766006621728_100000649871165_19156_6014401_n.jpg
Vous aimez ?
Bravo au photographe : Yohan !