UA-109856668-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13.10.2011

Accompagnement à Grande Canaria

IMGP1451.JPG

Après quelques réveils matinaux dus à l’angoisse et à la recherche de réponses à la question lancinante « comment convoyer 42 petits vieux dans l’aéroport de Madrid ? » ce fut le jour J !

 

Et me voici hôtesse d’accueil, un sourire figé sur les lèvres : les voyageurs arrivent. Une retardataire, genre « prout-prout » me demande des nouvelles de l’accompagnatrice de la saison dernière. Je ne la connais pas, je ne connais aucune guide-accompagnatrice, métier qui fait rêver dès le mot prononcé… bien loin de la réalité, vous allez en convenir, de suite !

Direction Aéroport d’Orly Ouest. Je donne les consignes habituelles ménageant les susceptibilités de ceux se prétendant de grands voyageurs… La ruée non vers l’or, mais vers le comptoir d’enregistrement est habituelle. C’est à qui passera le premier. Je surveille tout mon petit monde, chose peu aisée, mes voyageurs étant alignés sur trois files. Remarque piquante d’une mégère déjantée : j’ai eu l’outrecuidance de la laisser demander, elle-même, une place couloir… IMGP1589.JPG

 

Contrôle de sécurité, oubli de ceintures dans les bacs, de montres, mais plus grave de cartes d’embarquement… Et voici l’heure de la montée dans l’avion. Fouille frénétique d’une affolée dans son sac à mains encombré de sacs en plastique multicolores : elle a perdu sa carte d’identité ! Une autre qui, elle, n’a plus que deux bracelets en or alors qu’elle en arborait trois ! Course au contrôle, récupération peu aisée du bracelet mais la C.I. est envolée ! Je confie la charmante dame au personnel au sol, elle devra prendre un taxi pour rentrer chez elle. « je n’ai pas d’argent me dit-elle !" Je téléphone, vite fait, à un responsable pour le prévenir de l’incident. Montée la dernière dans l’avion, je m’apercevrai quelques temps plus tard qu’elle est montée également. Miracle ! Aurait-elle retrouvée sa C.I. ? Non ! On l’aurait laissé passée avec sa carte de sécurité sociale… C’est pratiquement impossible mais si c’est vrai, l’escale à Madrid va être plutôt problématique… Enfin j’apprends qu’elle l’a retrouvée. Ouf ! L’escale à Madrid que j’ai tant redoutée se passe comme une lettre à la Poste (enfin quand ils ne sont pas en grève !) je les emmène direction le train souterrain pour changer de terminal et nous voici à nouveau à la porte d’embarquement pour le vol Las Palmas… tout se passera bien…Enfin, durant tout le temps du vol, j’aurai eu les jérémiades de Mister Concon (je le baptiserai ainsi plus tard) sur le fait que les repas sur Iberia soient payants. Il me demandera si je dispose d’une caisse afin de payer le repas de tous mes voyageurs ! Rappel du programme, il n’y a pas d’équivoque, le premier repas est le diner du jour d’arrivée. Ah, nous y voici enfin ! Zut, l’autocar de transfert n’a pas de micro, je ne vais pas pouvoir leur parler des fiches de police. Et leur redonner les infos sur l’hôtel. Nouvelle ruée à la réception où râleurs et râleuses s’en donnent à cœur joie sur les fameuses fiches de police, je suis la responsable de leur malheur… Où est le restaurant ? A droite en sortant… Malheureusement, l’explication du réceptionniste n’est pas assez détaillée, ce qui donnera l’occasion de râler encore ! J’atteins enfin ma chambre, dépose la valise et hop, course après les petits vieux déjà installés au restaurant…Pour ça, ils ne se perdent pas ! Où se trouve le sel, où se trouve le vin ? M’enfin, quoi, j’aurais du être là !  IMGP1433.JPG

 

Réunion d’information le lendemain, tout est dit. J’en profiterai pour une petite mise au point : repas payants sur Iberia, fiches de police… tiens, prenez ça ! La représentante sur place indique que nous visiterons une bananeraie, une rhumerie… qui ne sont pas dans notre programme… Elle m’indiquera que nous devons rentrer pour déjeuner à l’hôtel après notre retour vers les 14h à chaque excursion… Et me voila téléphonant à mon employeur pour qu’il résout ce problème : les excursions comprennent les déjeuners en cours de route… Elle positionnera, également, notre sortie dans un parc avec shows dauphins le matin… Présence d’esprit, je regarde le site web du parc, les shows ont lieu l’après midi ! Je déprogramme l’excursion et indique à mes gentils voyageurs le pourquoi du comment, que nous devrons partir à 13h30 (le restaurant ouvre à 13h) mais qu’ils pourront se sustenter au snack, tout à fait gratuitement : Exclamations : Quelle horreur ! Entends-je derrière moi ! Moi, j’eu la bonne idée ce jour-là, de manger au snack mais de prendre le dessert au restaurant… Quelques petits vieux malins, peu nombreux, y penseront également…IMGP1464.JPG

 

Concon (vous savez, celui qui s’est plaint durant les 2h de vol des repas à acheter sur Iberia) me" bassine" sur autre chose. Je décide de me le mettre dans la poche, lui confie une petite mission : repérage d’un itinéraire en ma compagnie, le flatte... Concon me lâche plus, je suis devenue sa copine… Je me souviens d’une soirée où Concon était assis à côté de moi, me parlant à l’oreille. Je sentis quelque chose de chaud heurter mon bras, croyant à un insecte, je balançais cela au loin… Devant moi : Concon à quatre pattes essayant de récupérer…son dentier !

Deux grenouilles de bénitier m’ont regardé de travers durant tout le séjour. Je leur donnai les horaires de messe et un plan indiquant l’église, rien n’y fit… je n’étais pas assez à leurs petits soins, elles s’en plaignirent à d’autres voyageurs… Elles guettaient les petits problèmes du groupe pour m’en avertir, en espérant que cela me créerait des ennuis… IMGP1456.JPG

Nous déjeunâmes à un restaurant face à la plage. Il y avait le choix de menus, évidemment écrits en espagnol. Notre guide, fatigué, énervé, n’eut pas envie de traduire les menus. Une personne espagnole du groupe passa à toutes les tables pour traduire. Certains choisirent la paella (mot qu’ils distinguaient parmi les autres), moi  je pris le poisson grillé… oh horreur, la paelle n’était pas assez garnie, trois jours après, on en entendait encore parler… Et pourtant à l’hôtel, le buffet était excellent, les boissons en all in... Mais le fait d'avoir mangé une fois moins bon que d’habitude était un scandale inadmissible !

Je dévorai, pour calmer mes angoisses, des desserts, bu du champagne, des sangrias... parcouru des kilomètres à pied pour effectuer des repérages afin que tout leur programme soit impeccable... Bilan, la marche me permit de ne prendre que 200 grammes...

Un pépé tombé, le genou un peu fragile, une mémé tombée, les deux jambes égratignées, un autre qui eu une douleur dans les pieds la veille du départ (siège roulant peut être à commander) mais le jour du départ, tout le monde était vaillant, le retour fut à peu près sans soucis…  Ouf ! c'était le dernier accompagnement de l'année !!!IMGP1496.JPG

 

 

 

06.08.2011

Précarité et aventure ou stabilité et boulot ennuyeux

J'ai du faire un choix. En effet, arrivée dans le Nord Pas de Calais, j'ai démarché de nombreux voyagistes, le bilan est que ceux-ci, pour la plupart, recrutent des bénévoles. Très souvent ce sont des retraités qui se paient des vacances à bon compte en acceptant d'être accompagnateur bénévole. Je ne sais pas si ils passent de bonnes vacances mais si ils n'ont pas les moyens de s'en payer, pourquoi pas ? Mais cela n'arrange pas mes affaires...

Comme vous le savez, je travaille, également, l'hiver dans des banques ou mutuelles ou d'autres secteurs  en missions intérimaires. Mais cette fois-ci, j'étais dans l'impasse : mon autocariste habituel ne me propose que 4 ou 5 accompagnements d'une semaine chacun, pas de quoi mettre du beurre dans les épinards.

Je me résolu à démarcher les boîtes d'intérim pour la rentrée de septembre. Le mois de juillet fut bon, sur quatre entretiens, trois furent concluants, j'étais prise ! Mon autocariste habituel compte sur moi en septembre pour accompagner à la Baule durant une semaine... J'avais aussi une autre proposition en octobre pour Grande Canarie, salaire pas très intéressant mais bon... Et hier, j'eu une nouvelle proposition, un accompagnement une semaine dans le Var...

Que faire ? Je me suis refait le film de l'entretien dans cette boîte : la plateforme téléphone avec ses 10 teleconseillères, cette responsable avec vue imprenable sur elles, les têtes des filles qui refletaient la tristesse, les horaires avec une pause de 2 h, sans resto, perdue au milieu de la pampa...

Bref, après avoir mis tout dans la balance, j'optai pour reprendre la route... Alors en septembre, me revoila partie... En espérant retrouver cet hiver des missions intérimaires et surtout pour la saison 2012, des contrats d'accompagnements rémunérés... IMGP0441.JPG

 

26.06.2011

Dépose de valise

Me voici à nouveau sédentaire, valise remisée, passeport mis dans un tiroir... J'ai endossé, à nouveau, mon rôle de sédentaire et de femme au foyer...

Etre entourée toute la journée d'une foule de personnes et se retrouver seule à la maison, ça change !

Voici trois séjours à Tenerif de terminés, une foule d'incidents à résoudre : perte de papiers d'identité, hospitalisation, courir après les uns, les autres...

 Le mois de septembre me reverra partir sur les routes et cette fois-ci bien sur la route et non dans les airs... J'accompagne un groupe à la Baule.Octobre me reverra partir aux Canaries mais cette fois-ci sur l'île de Grande Canarie.

En Novembre, ce sera les vacances avec Chouchou à la Réunion et l'île Maurice  : un autre album pour midiblogs en perspective ! Quel dommage que les photos ne se chargent pas très vite sur midiblogs alors que sur Facebook, on peut en mettre des dizaines en très peu de temps ! Je n'ai pu mettre que 21 photos de la Polynésie alors que pour le même temps, j'en ai mis 180 sur Facebook !

POLYNESIE 435.JPG

19.05.2011

Me voici de retour de Tenerif

Dimanche, je rentrai après 8 jours passés à Tenerif pour un accompagnement de 47 retraités... Je repars samedi pour un autre séjour qui sera suivi d'un autre séjour identique... Enfin identique, je ne l'espère pas... le premier fut assez épuisant : l'accompagnement de mes 47 retraités ne fut pas de tout repos :

Dans le parc Loro Park, je du laisser un couple sur une petite place... Papy ne pouvant suivre la cadence infernale pour courir d'une animation à une autre... Pris d'impatience, le couple repartit au car sans m'avertir... Course dans le parc pour le retrouver... Ils étaient retournés au car tout seuls, sans me prévenir !Entre les jérémiades de certains se plaignant qui de leur chambre, qui de la nourriture (hôtel 4 étoiles quand même !), je supportai stoïquement les plaintes... Les français râleurs ? Non, c'est pure invention de nos sympathiques voisins étrangers !

Mon papy perdu eut la bonne idée de se faire dessus le dernier jour, remplissant son pantalon qui l'avait accompagné dès le départ et pas un seul remplaçant dans la valise... La tourista avait sévit ! Ces idiots de la réception nous ayant octroyé deux chambres le jour de départ (pour 48 personnes) pour ceux qui voulaient qui prendre une douche, qui faire une petite sieste... Ils avaient eu la bonne idée de m'annoncer cela devant un client... Je ne pouvai donc refuser... La galère de tenir un planning pour les nombreuses mamies voulant faire leur sieste : 4 lits pour une quinzaine... En effet, les chambres devaient être libérées à 12h et le départ étant annoncé à 23... Mon papy "perdu" eu la bonne idée de se "lacher" dès la première tranche horaire, monopolisant une chambre avec une odeur incommodante, mamie devant laver le pantalon et le faire secher sur le balcon...Enfin, c'était mieux que de le faire dans l'avion !

Et on repart pour un tour, direction Orly samedi...IMGP0786.JPG

11.04.2011

Me voici dans le Ch'Nord !

Mutation de Chouchou... Nous quittâmes la belle Touraine pour nous installer dans le Nooord...

Surprise, le soleil était au rendez-vous et ne nous a pas lâché depuis plus d'une quinzaine de jours. Bon, c'est bien bon, Chouchou a du travail mais moi... Qu'allais-je faire ? J'étais appelée régulièrement au sein d'une banque où casque vissé sur la tête, je répondais aux innombrables appels de clients soit énervés, soit souriants (tout cela ne refletant pas leurs comptes en banque... Les plus riches n'étant pas les plus aimables !)

Promenade dans Lille et ouvertures des portes d'agences de voyages pour vendre, non mon corps (à mon âge, il ne vaudrait plus grand chose...) mais mon expérience de guide-accompagnatrice accomplie...

La même réponse me fut dite : pas de boulot ? Non ! Encore mieux : possibilité d'accompagnements mais en tant que bénévole... Dans le Ch'Nord, on accompagne mais bénévolement (les accompagnateurs sont la plupart du temps des retraités)...

Enfin un rdv chez un autocariste réputé : entretien de deux heures qui me sembla particulièrement intéressant mais la suite ne fut pas la même : la bonne dame qui m'avait reçue (qui avait l'air de s'ennuyer dans son travail) avait du penser que discuter le bout de gras sur les voyages lui passerait le temps... bilan : pas d'accompagnements cette année... Qui sait peut-être l'année prochaine !

Et pour l'intérim : je verrai plus tard... Les îles Canaries m'attendent début mai pour mon cher et viel autocariste qui lui ne me paie pas en cacahuètes... Dommage qu'il n'ait que 4 voyages à me proposer...

03.01.2011

Mes meilleurs voeux pour 2011 !

Amis blogueurs, je vous souhaite une très bonne année 2011 ! Vous l'avez remarqué, je ne viens plus guère sur mon blog... La raison ? Le traître : Facebook ! Mais surtout le fait que l'on ne peut pas télécharger de nombreuses photos en un minimum de temps, ce que permettent Facebook et Copainsd'avant.

J'en ai marre de passer des heures pour télécharger une photo. C'est un blog d'une voyageuse qui apprécie de partager les photos de paysages et de monuments de tous ces voyages, qu'ils soient pour le travail ou pour les loisirs. Je ne mets pas de photos personnelles, je ne pense pas qu'elles puissent intéresser mes amis blogueurs, ce qui les interesse est de regarder à quoi ressemble un pays...

Je n'ai pu mettre que quelques photos de Polynésie, c'est bien dommage ! J'ai nagé avec les requins, les raies-manta, les raies pastenagues... Une multitude de poissons multicolores peuple les fonds marins, notre appareil photo les a immortalisés...

Je le redis à mes fidèles blogueurs, si vous le souhaitez, demandez-moi par mail : epicea39@hotmail.com mon site Facebook, vous y verrez des photos fantastiques des derniers pays visités...

Bonne Année 2011 à toutes et à tous !

10.12.2010

Tahiti, Moorea et Bora, de retour de mes vacances fabuleuses !

Des vacances formidables... Nous avons découvert Tahiti, si décriée par certains touristes qui ne prennent pas le temps de découvrir l'île et se contentent de la ville de Papeete... Il faut prendre le temps d'aller en montagne et d'admirer ses paysages fantastiques...

Puis ce fut Moorea, petite île que l'on découvrimes en voiture de location et en demi-journée de quad (on peut passer dans les champs d'ananas)... Très belle île également

Bora Bora a le lagon le plus beau du monde parait-il : absolument vrai ! les couleurs bleues, du très clair au plus foncé sont vraiment comme dans les cartes postales !

J'ai mis un album mais malheureusement le temps de téléchargement est beaucoup trop long pour que je puisse mettre beaucoup de photos... Pour mes fidèles, me demander par mail, je pourrai vous en faire parvenir ou encore vous donner mon facebook où là, plus de 200 photos vous attendent des fonds marins et des îles...

Maruru !

29.10.2010

couple de mariés insulté aux Maldives !

Nous apprenons qu'un couple de mariés a été insulté sur une île hôtel (le Vilu Reef) des Maldives. Précédemment, il avait été dit que c'était des Suisses, on a appris, il y a peu, que ce serait des Français.

Le couple qui souhaitait renouveler ses voeux de fidelité a participé à une belle cérémonie sur une belle plage maldivienne... Sauf que la prière dite en Dhivehi (langue maldivienne) n'était qu'obscénités et injures. L'officiant les a traités de porcs, d'infidèles... sans que le couple ne le sache, croyant entendre une prière.

Les commentaires vont bon train sur le net et l'on peut lire des commentaires haineux...  contre les musulmans (la religion des Maldives étant l'Islam) mais aussi contre les "bobos" dénommés ainsi, dépensant leur argent pour en mettre plein la vue à leurs connaissances en rapportant des photos de ces îles paradisiaques. Il est dit, entre autres, également, que les maldiviens sous-payés doivent detester ces touristes riches !

Que de conneries dites dans ces forums ! Jalousie des uns, racisme des autres... Il faut savoir que le tourisme est une ressource très importante des Maldives et que 2/3 des emplois sont dans le tourisme. Sous-payés les maldiviens qui travaillent dans les hôtels ? Peut-être mais bien mieux payés que les maldiviens qui sont pêcheurs ou employés dans la capitale de Malé. C'est un job jalousé par les autres maldiviens.

Ce sont des bobos qui vont aux Maldives ? Pas plus cher qu'une semaine de ski aux Alpes pour certaines îles maldiviennes comme Embudu (île gamme standard) Ils se vautrent sur les plages ? en 14 jours, je n'ai jamais étendue ma serviette sur la plage : pas le temps avec les 4 ou 5 h de snorkeling par jour. Et même si cela n'avait pas été le cas, on a bien le droit de dépenser son argent comme on l'entend !187.JPG

Bref ! Cela les amusait probablement ces maldiviens de dire des insanités aux touristes dans leur langue maternelle sans que ces derniers comprennent ! Moquerie ou plus : refus de celui qui n'est pas musulman et pour l'un des mariés, pire : athé !

Les autorités maldiviennes vont faire tout le nécessaire pour que cela ne se reproduise pas ! Il en va de l'économie du pays, surtout que certains appellent déjà au boycott de ces îles !

En tout état de cause, les sri-lankais qui travaillent, en grand nombre, sur ces îles hôtels sont des personnes très attachantes... beaucoup plus que les maldiviens que l'on sent, pour certains, pas très avenants. Les uns sont boudhistes, les autres musulmans, la religion est pourtant affaire de tolérance parait-il ?