Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19.04.2009

L'anguille : poisson 2009

A partir de cette année au moins 35% des jeunes anguilles (mesurant moins de 20 cm) capturées devront être revendues dans l’union européenne pour repeupler les rivières. Ce pourcentage sera augmenté chaque année d’au moins 5 points, pour atteindre 60% en 2013.

anguille_europeenne.jpg


Drôle de poisson qu'est l'Anguille, certains la détestent, elle ressemble tellement à un serpent ! Mais intéressons-nous à elle : elle parcourt d'énormes distances, de la Mer des Sargasses, aux Caraïbes, jusqu'aux côtes, fleuves et rivières de l'Europe, puis retourne vers les Caraïbes afin de se reproduire, cela constitue le plus grand danger pour cette espèce. Sur sa route migratoire, les obstacles bâtis par l'homme, en particulier les barrages, causent souvent sa perte, mais aussi la pêche excessive, la pollution, sans oublier les ennemis naturels, tous ces facteurs résultant actuellement en une réduction des stocks à la limite du soutenable pour la survie de l'espèce.

L'anguille est un prédateur et un charognard qui se nourrit principalement la nuit (n'aimant pas la lumière) et utilise pour cela son odorat, très développé. Longtemps considérée comme "nuisible", elle fait l'objet d'une pêche intensive sur toute les phases de son cycle biologique.
L'anguille ne reviendra pas des Sargasses car mourant aussitôt le frai passé. Pourtant ses larves (de 7mm au moment de s'engager sur le retour) retrouveront les eaux où leurs géniteurs ont vécu.

La civelle fera se long chemin mais rencontrera bien des obstacles (barrages, digues) pour atteindre son lieu de vie.

Si ce poisson est doté d'une force en dehors du commun, et donc passionnant à pécher, il n'en demeure pas moins fragile.

En Méditerranée, les meilleures saisons pour pécher l'anguille sont l'automne et l'hiver, à l'aube et au coucher du soleil.




Les commentaires sont fermés.