Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06.01.2009

Il y en a qui ne compte pas pour des prunes !

De qui je voulais parler ? Lio ? non de Claude de France... Préparant ma saison qui sera, probablement, située dans la vallée des rois, je me penche sur les ??? penchants de nos illustres rois (pas Sarko !) et bien voici la charmante Claude de France, première épouse de François 1er, dans un premier temps promise à Charles Quint, qui laissa son nom à une variété de fruit : les prunes "Reine Claude"... d'où le titre de ma note !

Fille de Louis XII et de sa deuxième femme Anne de Bretagne, elle se fiance avec François d'Angoulême alors qu'elle était promise dans un premier temps à Charles Quint. En effet, comme le stipulait le traité de Blois, signé en 1504, qui met un terme provisoire aux guerres d'Italie. Mais bon, Louis XII se ravise, craignant pour son royaume, il fait annuler ce traité par les Etats Généraux. Croyant sa dernière heure venue, Louis XII fait appeler son cousin François d'Angoulême, promis au trône de France, pour lui signifier son mariage avec Claude de France. Ce dernier n'est pas enchanté, il faut dire que Claude n'est pas un canon de beauté, loin s'en faut, elle est plutôt disgracieuse et de plus boiteuse... Mais, il faut bien en passer par là pour accéder à la plus haute marche ! il accepte, donc, sans remord... Le 8 mai 1514, le mariage est conclu ! La Cour n'assiste même pas à la cérémonie, François 1er ne jugeant pas utile de les faire déplacer.

Louis XII qui vient de perdre son épouse, fait supprimer de ces noces toute manifestation joyeuse comme les joutes ou les ménestrels. Claude est pleine d'admiration pour son époux. Ce qui n'est vraiment pas réciproque : François écrira ceci à sa sœur : "J'estime certes cette fille du roi, mais je ne pourrai jamais l'aimer. Rien en sa personne ne me séduit. Question d'Etat ! Il y va du règlement de l'affaire de Bretagne, voire des intérêts généraux du royaume. Pour l'amour, il est d'autres prés où, sans presque me baisser, j'aurai tout plaisir de cueillir à foison les plus capiteuses corolles." Il ne s'en privera pas d'ailleurs et ses conquêtes italiennes seront plus de chair que de territoire ! Pendant ce temps, Claude, appelée "la bonne reine" accompagne son époux à Reims afin qu'il y soit sacré, le 1er janvier 1515, François 1er roi de France. Il lui fera sept enfants (heureusement dans ce temps là, il n'y avait pas l'électricité !)Claude prendra du poids, n'arrivera à déplacer son popotin que pour de rares occasions, obèse et fatiguée par ses grossesses successives, elle s'épuisera à tel point qu'elle décèdera le 20 juillet 1524, 10 ans après son mariage avec ce coureur de jupons !

Commentaires

Coucou Merise tu en connais un bout en histoire Hein!! J'ai une envie sérieuse de te mettre de suite sur mes liens d'amis et voila pleins de bisssssssous André

Écrit par : Bouchaud | 06.01.2009

un peu d'histoire ne fais pas de mal ! je me coucherais moins bête ce soir ! rires !

bonne soirée

bises

Écrit par : norbert | 06.01.2009

Les commentaires sont fermés.