Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20.02.2008

Les cubains n’ont pas droit à internet. Celà va-t-il changer ?

L’accès aux cybercafés est réduit pour les Cubains.

les touristes, sur présentation de leur passeport, peuvent accéder, à La Havane, à deux cybercafés et la plupart des hôtels qu’ils fréquentent sont dotés d’ordinateurs. Il y a aussi des points d’accès téléphone et Internet qui sont ouverts aux étrangers ainsi qu’aux Cubains titulaires des autorisations indispensables. Le surf sur le Web est libre à partir de ces points d’accès, y compris vers les sites étrangers, bien que les pourvoyeurs d’accès aient la possibilité technique, ce qu’ils font régulièrement, de censurer l’accès à certains sites ou à certaines adresses.

Les tarifs sont prohibitifs : la connexion coûte au minimum deux euros le quart d’heure. A titre de comparaison, les cybercafés dominicains proposent leurs connexions (haut débit) à deux dollars l’heure. Tout le monde ne peut pas accéder au web, faute de moyens financiers.

Comment empêcher les Cubains de connaître les points de vues autres que ceux divulgués par la presse officielle ?

Comment empêcher les Cubains de s'organiser en réseau d'opposants au régime via Internet ? Internet, élixir de liberté d'expression, est un poison pour la dictature cubaine.

C'est ainsi que Castro a décidé de mener une véritable lutte contre le développement d'Internet via une politique ultra répressive. Il faut en effet savoir que posséder un ordinateur à Cuba est un acte délictueux. Le matériel informatique n'est vendu que dans des magasins contrôlés par l'Etat et les ventes ne sont possibles que sur autorisation gouvernementale. Les sanctions en cas de détention non autorisée de matériel informatique, fax ou photocopieurs sont suffisamment dissuasives pour que peu de Cubains se risquent à braver la loi. Ainsi Castro parvient à refermer la fenêtre de liberté et d'espoir que constituait Internet et qui s'ouvrait sur le peuple cubain.

J'espère que le retrait de Fidèle Castro sera une fenêtre d'ouverture pour le peuple Cubain...

Les commentaires sont fermés.