Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25.01.2008

Demain, départ pour Marrakech...

d9e206f3857bb1e65599825fe20678e2.jpg


Avec la compagnie Atlas Blue, départ demain soir de lyon en direction de Marrakech pour un circuit villes impériales. Sur la compagnie Atlas Blue, les repas sont payants : 10 €. Il ne faut pas trop en demander pour un voyage qui coûte 400 euros tout compris par personne.

J'ai lu plusieurs commentaires sur ce circuit qui est proposé par Marmara, le prix de départ était de près de 600 euros. Je l'ai acheté sur voyagesprivés.com. Marmara a baissé les prix il y a deux jours pour un départ imminent. Les commentaires sont contradictoires. Il y a ceux qui se plaignent de la nourriture peu variée, de la qualité de l'hôtel 5 étoiles qui ne mérite pas ses étoiles, ceux qui se plaignent de passer beaucoup de temps dans les magasins choisis par le guide au détriment de visites culturelles, les kilomètres en autocar, etc.... Nous verrons !

J'ai déjà fait quelques circuits pas cher en Turquie, en Tunisie ou au Maroc, il est vrai que les repas sont parfois peu variés mais nous ne sommes pas en France, en payant un voyage pas cher, on ne peut pas s'attendre au luxe... Pourtant au Maroc, nous avons eu l'agréable surprise d'être logés dans un très bel hôtel. Les visites de magasins sont parfois pénibles, on nous oblige à entrer et à attendre alors que nous aimerions visiter les alentours.

Je me souviens en Turquie de passer à côté des églises rupestres et nous diriger vers un grand magasin d'albâtre et d'onyx. Heureusement, j'ai pu admirer les églises rupestres lors d'un autre voyage. En Tunisie, il y avait, également, des arrêts dans les magasins : les guides percoivent leur backchich ou l'agence. Dans ces pays, on ne peut pas éviter cela à moins de payer un voyage très cher et encore !

En France, nous, guides ne pouvons obliger les touristes à se rendre dans un magasin pour acheter afin de percevoir une commission. Déjà, il y a très peu de magasins en France qui pratiquent ce genre de choses et d'autre part, nous suivons le programme et ne pouvons guère y déroger, les temps libres n'étant pas très fréquents. Et celà ne me plairait pas du tout d'obliger un groupe d'entrer dans un magasin au détriment d'une visite culturelle.

Ce matin, j'ai acheté des stylos fantaisie et des cahiers, je vais en donner à quelques enfants marocains que nous croiserons probablement sur notre route. Surtout en campagne, ils manquent cruellement de fournitures scolaires. Il ne faut surtout pas leur donner des bonbons (à cause des problèmes dentaires) et encore moins de l'argent.

Alors, à bientôt, je pars pour une semaine. Je vous raconterai celà au retour et mettrai un nouvel album.

24.01.2008

Pour ceux qui ne l'auraient pas lue : lettre de la S.G.

Le président Paris, le 24 janvier 2008

Madame, Monsieur,

J’ai le devoir de vous informer que la direction de la Société Générale a découvert une fraude interne d’une ampleur considérable, commise par un collaborateur de sa division de banque de financement et d’investissement.

Ce dernier a été immédiatement mis à pied. Une plainte sera déposée à son encontre.

Le Conseil d’Administration de la banque a appuyé les décisions que j’ai prises de mettre fin aux fonctions des cadres, y compris dirigeants, responsables de la supervision et des contrôles des opérations concernées.

Les transactions sur lesquelles la fraude a porté étaient simples - une position à la hausse des marchés actions - mais dissimulées par des techniques extrêmement sophistiquées et variées. J’ai bien évidemment informé M. le Gouverneur de la Banque de France et M. le Secrétaire Général de l’Autorité des Marchés Financiers dès que j’ai eu connaissance de la situation, le dimanche 20 janvier.

La perte subie est très importante. Toutes les mesures ont été prises sur le champ pour la circonscrire. Les failles des procédures de contrôles ont été identifiées et corrigées pour éviter tout nouveau risque de nature comparable.

Pour autant, ni cette perte exceptionnelle, ni les provisions passées pour couvrir les éventuelles dépréciations d’actifs liées à la crise qui affecte les marchés de capitaux depuis l’été dernier, n’empêcheront la banque de réaliser un bénéfice net sur l’année 2007. En effet, la plupart de ses métiers, en France comme à l’étranger, ont continué à dégager de bons, et parfois d’excellents résultats d’exploitation.

Afin de conforter le niveau de ses capitaux propres et de préserver ses notations externes à hauteur des meilleurs standards internationaux, la Société Générale procèdera dans les prochains jours à une augmentation de capital, qui fera plus que compenser la perte due à la fraude. Cette augmentation de capital a été entièrement garantie mercredi 23 janvier.

Dès lors, avec la confirmation de sa solidité financière, la capacité du Groupe Société Générale à rebondir et à reprendre la croissance rentable qui la caractérise depuis de longues années est intacte. J’y vois, avec le soutien de nos actionnaires et l’engagement de nos collaborateurs, un profond motif d’optimisme.

Dans le règlement des conséquences de cette affaire triste et regrettable, mon souci a d’abord été de préserver l’intérêt de nos clients et de continuer à mériter leur confiance.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à mes sentiments les meilleurs."

attention au collet marseillais....

vidéo d'un client d'une banque floué par le collet marseillais. A bon entendeur salut !


Carte_bancaire.pps

22.01.2008

Les aventures de Zinzin - Sarko

Découvrez les aventures de Zinzin - Sarko....


AVENTURES_de_ZINZIN.pps

MSN POLITIQUE

Je suis allée lire quelques commentaires sur MSN politique.

L'expression : "ca vole bas" : nous pouvons la comprendre parfaitement en lisant toutes ces inepties. Peu de dialogues constructifs, la plupart des commentaires émanent de personnes qui ne maîtrisent pas le français, ont des idées à ras les paquerettes, s'interpellent entre eux en s'injuriant.

Le genre de phrases : "les émigrés dehors, les français auront du travail" ou la vie sentimentale de Sarkozy fleurissent au cours des discussions stériles.

C'est vraiment dommage car j'aurais aimé, de temps en temps, participer à un débat sur la politique de notre pays. Je ne pourrais pas apporter de solution mais tout débat est une ouverture d'esprit.

Ce week end, nous avons reçu, Chouchou et moi, une amie de longue date qui travaille à l'ESA (agence spatiale européenne) Ses collaborateurs et chefs sont soit anglais, danois, néerlandais ou italiens, etc...

Elle a travaillé quelques années en Hollande. Elle était choquée et avait honte du comportement des français aux Pays Bas, arrogants et grincheux...

Alors le Français arrogant et grincheux ? Le Français analphabète, bête et méchant ???

Ne généralisons pas... Mais qu'en pensez-vous ?

17.01.2008

Travailler plus pour gagner plus…

Il paraît que c’est la seule solution pour que l’on ait un pouvoir d’achat plus élevé !

Moi, je veux bien mais lorsque je travaille en intérim, les heures sont imposées. J’indique les heures effectives de travail qui, parfois, dépassent les horaires de travail de la société mais cela représente une heure, pas plus par semaine et encore… Les heures sont imposées par la société demandeuse et on nous propose jamais de faire des heures supplémentaires.

Quand je suis guide, il est noté dans mon contrat 39h. Mais cela, tous les guides le savent, c’est juste sur le papier, quand on guide un groupe, on peut partir à 8h du matin et revenir à 19h30, voire plus si incident de parcours. On anime aussi, fréquemment, les soirées (1h30 environ de travail) et cela plusieurs fois par semaine. Nous n’avons pas nos deux jours par semaine, il nous arrive régulièrement de travailler 15 jours d’affilé… Pas de jours feriés payés plus, pas d'heures supplémentaires, pas de dimanches payés plus...

Chouchou, lui, est au forfait. Ces heures supplémentaires ? il travaille fréquemment plus de 10 heures par jour, heures supplémentaires, par conséquent, incluses dans son forfait.

A qui s’adresse cette possibilité de travailler plus ? dans les usines ? ailleurs aussi ? Quand on travaille dans une banque, le salaire de débutant est de 1200 euros par mois net. Les employées ont le 13ème mois. Vous pensez que c’est un bon salaire ? Un ouvrier d’usine perçoit à peu près le même salaire. Si il travaille en 2x8 ou 3x8, il perçoit nettement plus. L’employée de banque, lui, n’a pas la possibilité de faire des heures supplémentaires. Très souvent, ces jeunes qui débutent ont bac+3 et ils sont payés comme quelqu’un qui n’a aucun diplôme et qui a un travail non qualifié.

Je regarde, souvent, les offres d’emploi pour me trouver un travail l’hiver. Très peu proposent un salaire au-dessus du smic.

Une offre d’assistante de direction en C.D.D. : smic horaire. Alors, franchement, pour une mission d’intérim ou un C.D.D., je préfère un travail de guichetière dans une banque qui demande beaucoup moins d’initiatives, de recherches et de réflexion que de stresser pour le même salaire dans un travail à responsabilités.

16.01.2008

Une péripétie de guidage... à Sète

C’est très bien ce que vous dîtes mais vous allez aller là derrière ! Derrière ? C'est le premier siège derrière celui attribué au guide ! … Bon, pourquoi pas ! Les guides espagnols (et d’autres) sont obligés de s’asseoir sur les premiers sièges. Il leurs est formellement interdit de s’asseoir sur le siège à côté du conducteur. Je pense que ce serait bien si cette loi était votée en France ! Au lieu de cuire derrière le pare-brise, on serait un peu plus à l’ombre, on serait, également, plus en sécurité.

Bon, me voici à l’arrière, le client est roi ! le président de ce club investit mon siège… Quelle idée ! Chouchou qui a été accepté par ce groupe de belges sympathiques s’installe au fond du car. Il a refusé la proposition du monsieur assis à côté de moi qui souhaitait lui laisser la place. Ce monsieur est un client, Chouchou a déjà été accepté, il ne veut pas en plus piquer la place de celui-ci !
Je tire le fil du micro et continue mon commentaire… Puis passe dans le couloir du car un monsieur avec un panier…Le petit Chaperon rouge qui va voir le méchant loup ?

Devant moi, on ouvre le frigo, le panier se remplit de bières et d’autres boissons (plus de bières que de vittel…) Le manège recommencera plusieurs fois au cours de l’itinéraire. Ah voilà le fin mot de l’affaire…Mon voisin se prénomme Maurice, il est sage comme une image, paraît-il qu’il n’est pas comme cela d’habitude me disent ses camarades moqueurs. Nous sympathisons, Maurice et moi, échangeons nos confidences. Quelqu’un de très sensible Maurice sous ses airs un peu farceurs !
Nous voici arrivés à Sète. Après le repas : direction le Mont Saint Clair pour dominer la mer, l’étang de Thau, Sète, Balaruc et Frontignan au loin. D’ailleurs cet après-midi nous irons déguster le muscat de Frontignan : prévu dans le programme… mais qui ne se fera pas !

Tout le monde descend, le chauffeur aussi : un tunisien belge ! un peu particulier ce conducteur qui accusera le groupe de lui avoir volé sa veste : veste qu’il aura probablement laissée quelque part ! Pour l’instant, nous admirons cette vue à presque 160° ! le temps est splendide, nous plaisantons…

Allez retour au car, on nous attend au stand du muscat, tout le monde est assis, le conducteur peste : l’autocar ne démarre plus ! et il tourne et retourne la clef dans le contact… Rien à faire ! Il appelle le mécanicien de sa société, essaie de suivre les consignes de celui-ci… Nous attendons un toussotement du moteur, quelque chose… Le temps passe ! Nous allons dormir ici !
Chouchou prend le téléphone, prend son laguiole (que je lui ai offert il y a peu !) dénude des fils, écoute les consignes… Miracle, le car redémarre ! Deux heures à poireauter là-haut… Plus le temps d’aller à Frontignan, on doit rentrer… Chouchou est acclamé ! Le fin mot de l’histoire est que cet autocar bourré d’électronique stationnant sous les antennes du Mont Saint Clair a été complètement désactivé. Genre d’aventure qui arrive à quelques voitures modernes qui, elles, peuvent être poussées dans la descente et prendre leur élan sans souci…

Même avec notre joyeux groupe de lurons belges, nous n’aurions pas pu pousser l’autocar !

15.01.2008

Une petite blague belge ....

6c3c503e09ce821c2b90c4328240a75b.jpg

Pour Maurice, mon sympathique belge que j'ai accompagné avec son club et qui vient voir mon blog... Bises Maurice !