Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22.12.2007

Noël aux Antilles


C'est un grand rendez-vous de la chrétienté que l'on célèbre par des cantiques religieux dans les «chantés Noël» mais c'est aussi l'occasion de se réunir en famille autour d'une bonne table.

Autrefois, on passait le jour de Noël chez les voisins, la famille ou les amis pour le traditionnel "tué cochon" !
C'était le moment de faire le fameux "boudin créole", une composante indispensable de la régalade de Noël, même si on le mange toute l'année.
505458081811f88376aa4a106c79d72c.gif
Tout est bon dans le cochon et surtout son jambon, invité traditionnel des menus de Noël.

Côté alcool, on concoctait liqueurs d'anis, de noyaux, de vanille ou de groseilles (fruits d'une variété d'hibiscus) et le célèbre Shrubb, boisson faite à base de rhum dans lequel ont macéré des peaux d’orange.

MENU de Noëldde5c2c412bb9e728154c9a794bddf96.gif

ti'punch - accras

boudin créole

viande de porc (jambon de Noël)

riz, pois d'Angole, gratin de cristophine

sirop de groseille

punch /schrubb

Il est vrai qu'aujourd'hui les traditions culinaires de Noël se perdent un peu et que le saumon, le foie gras et autres produits de consommation européens sont de plus en plus présents sur les tables antillaises.

Si la tradition subsiste quelque part, c'est par les "chantés Noël" qui repartent en force, dans les campagnes, dans les villes.

Pendant toute la période avant Noël, résonnent alors des chants en créole, les " kantik a nwèl " lors des " chanté nwèl " .

Les commentaires sont fermés.