Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17.12.2007

La Libye romaine

Les Romains appelaient Libyens les peuplades sauvages libico-berbères qui vivaient entre l’Égypte et Carthage. Parmi ceux-ci, les Garamantes doivent leur célébrité à leur mention par Hérodote. Passés maîtres dans l’usage du char attelé, ils furent certainement les pionniers du commerce transsaharien. Ce sont sûrement eux qui sont représentés sur les fresques du Tassili. A l’époque romaine, on les signale comme un peuple berbère sédentaire qui habitait les oasis du désert.12ad5365dccdfef600a5f8c0a66230d7.jpg

C’est en 46 avant J.C., que la Tripolitaine devint romaine, mais ce n’est qu’après la conquête de l’Égypte par Auguste, en 31 av. J.-C., et les débuts de l’Empire, qu’une assimilation réelle de ces nouveaux territoires africains se met à l’œuvre.448940e3e9e4e7d7180c18209809ccec.jpg Cette première phase de prise en main se traduit par une urbanisation plus rationnelle des cités et l’établissement d’un système de défense mobile au sud du cordon côtier sécurisant l’activité économique du pays. Un siècle plus tard, sous les Antonins, une deuxième phase d’aménagement conduit à embellir de marbre le cœur de ces métropoles et à favoriser leur extension.

Le commerce s’intensifia et aux produits africains traditionnels s’ajoutèrent les animaux destinés aux cirques de l’empire. a74e0bf809cc598261851ef87a89cdfc.jpgD’autre part, les grandes exploitations agricoles produisaient des céréales, du vin et de l’huile. Six siècles de domination romaine, et une politique de colonisation savamment menée firent de la Tripolitaine et de la Cyrénaïque l’un des « greniers » de l’empire. Près du port de Sabratha tout un quartier possède encore des pressoirs et des bacs de décantation. L’huile d’olive de Tripolitaine, trop forte en goût, était exportée pour servir dans les thermes.391aeb788d00848d3c707dde10ff5126.jpg

L’apogée de cette romanisation intervient au début du IIIe siècle. De grands propriétaires dotèrent leurs cités d’édifices publics de tout premier ordre.

7a1d14d482ea3bc8c70c02d9234e9d48.jpg
Chacune possédait un théâtre, un odéon et, si elle était riche, un amphithéâtre et un hippodrome. 8ef615be1c8a2ad18c37acbb7b441e29.jpgLorsque Septime Sévère devient empereur. L’empereur honorera sa ville natale, Leptis Magna, en faisant d’elle une vitrine somptueuse de la puissance et de la majesté impériales.
93782085e64b921af4e2f403155bae0a.jpg


Rome avait exploré également les régions sahariennes, comme en témoignent les expéditions de Cornelius Balbus puis de Suetonius Paulinus, mais elle dut cependant renforcer le limes tripolitanus protégeant cette riche province des razzias des tribus garamantes.
65046ec3dd1c231f462dd7eef1f862c6.jpg


Toutes les photos sont les monuments de Leptis Magna en Lybie.

Les commentaires sont fermés.