Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27.11.2007

Rencontre insolite dans les coraux

A un mètre sous l’eau, j’aperçois un poisson bizarre au corps gris tacheté de noir et aux yeux globuleux. Je crois que j’en ai déjà vu en Guadeloupe. Je m’approche, il est là dans un renfoncement des coraux, il n’a qu’une sortie et c’est celle où je m’approche les mains bien protégées par des gants de plongée. 927f3666bda7582069baeb674ffca844.jpgJe décide de le montrer à Chouchou, je le tire par la queue, tout doucement et le prend dans les mains, son corps est dur, je le laisse partir sous les yeux de Chouchou qui le regarde passer. Le diodon, car c’est bien lui, ou encore porc-epic, s’est gonflé d’eau pour devenir sphérique. Dans le même temps, les épines qui le recouvrent, normalement rabattues vers l’arrière, se dressent à la verticale. Quel étonnant poisson !
D’autres fois, le diodon se gonfle d’air, ce qui lui permet de se laisser flotter à la surface de l’eau.
Il adopte cette technique quand on essaye de le sortir de son milieu ou de son aquarium. Dans ce cas là, il vaut mieux porter des gants car ses nombreuses épines sont autant d’aiguillons venimeux.627e28327881813c7eab133377fbc664.jpg
Elles peuvent provoquer de douloureuses piqûres.
Diodon signifie « deux dents ». Ces dents s’étirent en continu sur toute la largeur de la bouche.
Ce poisson dispose ainsi d’un véritable étau. Une sorte de bec puissant qu’il utilise pour briser la coquille des mollusques dont il se nourrit.
Egalement mangeur de coraux, le diodon ne se contente pas des polypes charnus qui les constituent mais broie également leur squelette calcaire.
Ce poisson mesure en moyenne 30 cm mais peut atteindre 50 cm de long.
La chair du poisson porc-épic contient une substance très toxique, le tétrodotoxine, qui la rend mortelle.
On le cuisine au Japon mais il faut pour cela une licence spéciale.
Malheureusement pour lui, le diodon finit souvent dans les échoppes de souvenirs pour touristes.
En Extrême-Orient, on propose sa peau séchée et gonflée, avec une ampoule logée à l’intérieur, en guise de lampe décorative …
Aiguillons et épines
A l’origine de la grande variété d’épines et d’aiguillons qui existe dans les fonds sous-marins, il y a toujours une stratégie de défense.
Le poisson porc-épic en est un exemple typique.
Le poisson devient ainsi une bouchée très désagréable pour n’importe quel prédateur. En voulant l’avaler, il risque de s’étouffer et est obligé de le recracher.
Dans le cas du diodon, les épines sont une évolution directe des écailles. Les épines que l’on voit sur le corps des poissons sont probablement une évolution directe de leurs arêtes. La structure interne de celles-ci leur permet en effet de se transformer en épines par calcification et de devenir ainsi des aiguillons venimeux.5e9310b1aeedfb8a71fc80db34e59aff.jpg
C’est par exemple le cas du Pterois volitans également appelé scorpion de mer.
Chez d’autres poissons, les arêtes dorsales se sont d’abord transformées en une série d’aiguillons, comme ceux de la vive, puis en un seul aiguillon défensif.
Le poisson porc-épic ne possède donc pas d’écailles mais des épines fixées sur une peau calleuse.
Face à ses prédateurs, en une seconde, il se remplit d’eau et se gonfle démesurément. Jusqu’alors repliées, ses épines se dressent et il devient difficile d’avaler un ballon hérissé d’aiguilles dont le diamètre peut atteindre un mètre.

J'ai mis un nouvel album avec une grande partie des poissons, requins et tortues que nous avons vus. N'ayant pas de caisson pour notre appareil numérique, j'ai pris ces photos sur des sites web. Nous avons pris à peu près les mêmes photos et bien d'autres encore mais avec un appareil non numérique avec caisson acheté sur place (par exemple, une murène en train de nager, ce qui est rare, d'autres poissons multicolores dont je n'ai pas vu de photos sur internet). Nous avons fait développé six pellicules ! J'ai la photo d'un gros poisson dont je ne trouve pas la photo sur internet faute de connaître son nom, il est tacheté comme un léopard, si vous savez le nom, dîtes le moi !

Les commentaires sont fermés.