Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27.10.2007

La quille !!!!

Ca y est, la saison s'est terminée hier après-midi sous le déluge, à la Couvertoirade. Guidage d'un groupe sur deux jours avec un peu de fantaisie dans le programme. Ca change ! Jeudi, nous sommes passés sur le Causse noir, enchanteur, sauvage, avec ses maisons aux lauzes de calcaires éparpillées (densité moyenne de la population sur les causses : 1,5 habitant au kilomètre carré !), quelques chevaux, de nombreuses brebis (de la race Lacaune, seule race autorisée pour fournir le lait nécessaire à la fabrication du fromage de Roquefort), un tour de petit train à Montpellier le Vieux, site ruiniforme où a été tourné un des épisodes de la Grande Vadrouille (lorsque Bourvil a Louis de Funès sur ses épaules et enjambe un muret...)

Nous avons du faire marche arrière sur une route qui nous emmenait dans un champ. Le conducteur, un ancien berger qui a gardé près de 1000 brebis, à cheval, sur le causse Noir, souhaitait revoir son ancien "territoire"... Nous avons déjeuné dans un restaurant où je venais pour la première fois, la truite était au menu et un bon fromage "qui pue" de brebis...

Nous sommes partis à 8h et quart et sommes rentrés à 19h30 en faisant un petit tour sous le tablier du viaduc de Millau. Le lendemain, c'était la visite des caves de Roquefort et la Couvertoirade, cité templière et hospitalière. J'ai accompagné une petite mammie toute frêle jusqu'à la cave de dégustation-vente, elle ne pouvait pas visiter les caves. Nous sommes devenues de grandes amies, avons échangé des confidences, elle m'a remerciée chaleureusement, m'a dit à plusieurs reprises que son grand âge lui donnait l'assurance de connaître les gens, qu'elle me trouvait très gentille, trop gentille peut-être, qu'il fallait que je fasse attention de ne pas trop en faire... Est-ce que j'arriverai à suivre ce conseil, je ne sais pas... C'est dans ma nature, j'essaie de leur apporter un bien être dans la totalité de leur séjour, d'être à leur écoute, de faire attention à chacun, de ne pas négliger le ou la timide, mais souvent, je suis désarconnée par le vindicatif, le grincheux, celui qui veut faire mal... J'aimerais être insensible à ce genre d'attaque mais malheureusement je n'y arrive guère.

Le jour du départ, je n'ai même pas vu mon patron, aucun témoignage de sympathie, aucune parole de reconnaissance de la part de la responsable de l'hôtel, bien contents pourtant que tous les groupes soient partis satisfaits de leur guide... Nous sommes un élément essentiel du bien être de ces groupes (ce qui est bien mentionné dans la charte des guides-accompagnateurs) qui m'a été remis au début de la saison. Et pourtant, la reconnaissance, je l'ai eue, amplement, par les personnes que j'ai accompagnées mais par la direction de l'hôtel, je n'ai eu qu'indifférence, voire mépris....

Commentaires

Un envers du décor que les voyageurs ne soupçonnent pas, mais qui est une mentalité déplorable des organisateurs. C'est fortement regrétable, car le seul mot de "voyage" doit rester une ouverture sur l'évasion, la culture, les rencontres.
Bienvenue chez vous pour une période de repos bien méritée.
Très cordialement.

Écrit par : planet taka-yaka | 27.10.2007

bien dit planet. Tout bon chef d'entreprise devrait prendre au moins une fois la place de son subordonné pour pouvoir apprécier au mieux son travail. Mon dernier employeur croyait que n'importe qui pouvait être guide!!! Qu'il y aille et bon courage!

Écrit par : daisy | 27.10.2007

une merde restera toujours une merde

Écrit par : pierrot le zygo | 27.10.2007

Bon retour... !
A toi, maintenant, avec... un city pass grenoblois ?
A bientôt sur la toile !!!

Écrit par : gene | 27.10.2007

Et maintenant bon repos .....!!Tiens que dirais tu des Maldives pour te reposer avec Chouchou.... ????????

Écrit par : Marc | 27.10.2007

Tu as raison Marc ! départ dimanche prochain pour les Maldives, à nous les poissons, les tortues, une plongée pour voir les raies mantas, les coraux.... un repas sur la plage aux langoustes pour l'anniversaire de Chouchou le 9 novembre. Départ le 4, retour le 14....
Dommage que des patrons comme celui que je décris existent, les clients ne représentent, pour lui, que l'argent qui entre dans les caisses. J'ai une collègue qui a écrit un livre sur son boulot de guide et qui le décrit, dans un paragraphe, parfaitement. Je l'ai tout de suite reconnu avec son sourire figé, son mépris envers le personnel et les clients. Renseignements pris auprès d'elle, c'est bien lui !

Écrit par : merise | 28.10.2007

bonne vacances avec chouchou merise, tu l'as bien mérité. les Ardennais te donnent le bonjour et peut-être à une autre fois
gérard et nicole

Écrit par : nicole | 29.10.2007

Hello Nicole et mes chers Ardennais, vous faites partie des personnes qui ont marqué ma saison, un très bon souvenir. Parfois je suis un peu piquante avec mes notes sur les personnes que j'accompagne mais je ne dis strictement que la vérité et les portraits que je dépeins existent bel et bien et ne sont pas uniques, d'autres guides rencontrent eux aussi ces personnes. Nous avons l'occasion d'en parler assez fréquemment quand nous nous rencontrons. Je ne comprends pas que l'on puisse payer un voyage et ne s'intéresser à aucun monument, aucun paysage qu'à la soupe du midi ou du soir... Il y a tellement à admirer, à s'émouvoir.

Écrit par : merise | 29.10.2007

L'employeur n'est pas là pour faire du sentiment. Il est là pour gagner de l'argent.

Écrit par : DELAVANT | 29.10.2007

ui c vrai Delavant, et les guides sont en fait les personnes les plus proches du groupe, avec toute l'influence qui peut en découler. En dehors du car, il n'est pas rare de devenir le confident de plusieurs personnes tour à tour. D'ailleurs, les meilleurs atouts d'un bon guide sont avant tout son sens relationnel et sa qualité d'écoute. Un aspect de ce travail qui est effectivement insoupconnable pour le gestionnaire financier et vice versa d'ailleurs. Chacun son boulot!

Écrit par : daisy | 31.10.2007

Et oui Daisy, tu connais bien ton travail, j'ai entendu beaucoup de bien de toi par d'autres guides. En effet, il faut être à l'écoute de ces personnes, la plupart âgées, et savoir les distraire, leur apporter beaucoup d'informations sur la région qu'elles visitent sans toutefois les "barber" avec des dates, avoir toujours le sourire.... En ce qui me concerne, j'ai un bon contact avec ce public et il m'en remercie par des petits mots, des remerciements, etc...

Écrit par : merise | 31.10.2007

Je voudrais ajouter aussi que mon cher ex-employeur est aussi très souvent à la réception et garde son sourire figé si peu accueillant envers les clients. Un hôtelier doit se montrer accueillant, chaleureux envers ses clients. J'ai eu souvent des réflexions à ce sujet de la part des personnes que j'accompagne s'étonnant du peu de chaleur de mon patron....

Écrit par : merise | 02.11.2007

Bravo Nelly pour votre blog ! On se régale à la vue de toutes ces merveilleuses photos. Vous ayant eue comme guide à deux reprises lors de voyages dans les Pyrénées et en Aveyron, j'envie tous ces gens que vous avez pilotés à travers ces magnifiques circuits et j'espère avoir à nouveau le plaisir de vous entendre commenter un site !

Allez voir mon blog à votre tour. J'ai encore beaucoup à apprendre pour qu'il soit aussi vivant que le vôtre - je viens de commencer - mais j'ai l'intention dy parler mois aussi de mes voyages.

Bonne continuation !

Écrit par : Micheline Roche | 21.11.2007

je pense que mes lecteurs iront voir votre blog.

Pour Mes lecteurs, Micheline est écrivain, d'origine canadienne. Je ferai une note sur ses livres prochainement. J'espère, Micheline, que nous nous reverrons bientôt !!

Écrit par : merise | 21.11.2007

Un coucou du plateau du Larzac ! J'ai enfin pris le temps de venir voir ton blog et je ne suis pas deçue . j'y reviendrai . Ne changes pas !! Je t'embrasse et te souhaite tous mes voeux pour la prochaine saison . Sylvie

Écrit par : sylvie de l'auberge du pere roussel | 25.11.2007

Merci Sylvie, très contente que tu sois venue faire un tour ici. J'espère que tu as lu la note qui est consacrée à un épisode amusant passé chez toi ? Comment boire l'apéro à l'oeil ? A bientôt. Bises à toi

Écrit par : merise | 26.11.2007

Les commentaires sont fermés.