Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13.04.2007

Mémoire d'accompagnatrice

Quequet est au volant (je saurai bientôt pourquoi il est affublé de ce surnom !) "Tu as déjà fait la croisière sur le Rhin ?" Ben, oui, pour une fois ! je l'ai faite le mois dernier. C'est pour cela que je ne suis pas trop stressée. Allez en route, Lyon -Strasbourg, embarquement sur un bâteau Croisi-Europe. La choucroutée de derrière a l'air vraiment coincé ! son compagnon tire un gueule à cent pieds de long. Une sexagénaire juste derrière, blonde, l'air un peu déluré et le contingent habituel.... Je regarde mes notes (j'ai bossé sur l'itinéraire et peux leur parler des régions traversées) Je reviens de Belgique ou de Suisse, je ne sais plus (ai passé une nuit à l'hôtel entre les deux voyages) Je lis un peu mes notes, je ne sais pas tout par coeur! entre la Belgique, la Suisse, la Hollande ou Petaouchnok... il y a de la différence.... j'apprécierai plus tard de connaître une région française et de pouvoir commenter sans regarder mes notes ! Petit arrêt sur l'autoroute obligatoire, arrêt technique, tout le monde descend, direction pipi-room. On sait qu'il faut s'arrêter presque toutes les deux heures : à cet âge la vessie ne tient pas plus longtemps ! la choucroutée discute, à part, avec son mari toujours aussi malgracieux, la délurée reluque les camionneurs... Arrivée à Colmar, Quequet me demande de vendre une excursion comprenant une balade en petit train dans la ville avec une balade sur les caneaux à Amesterdam au tarif de 20 euros. Tout le monde accepte. Il a appris que l'équipage du Sud faisait de même (ndlr : un car de la même compagnie venant de Marseille) Arrivée au bâteau, je connais le truc, vais faire en sorte qu'ils aient les meilleures cabines, pas près des moteurs... Je suis arrivée juste avant l'équipage du Sud. Je leur grille la politesse ! Ils seront contents mes clients ! belle cabine, au resto je m'installe près de gens qui ont une bonne tête... gagnée, je serai bien là toute la semaine ! La choucroutée est avec la délurée et une mère accompagnée de sa fille aussi revêches l'une que l'autre ! la croisière est sympa, les excursions à Coblence, Rudesheim aussi. Voici le port d'Amsterdam avec la chanson de Jacques Brel diffusée dans les hauts parleurs. Nous retrouvons la guide qui nous emmenera voir les diamants, qui se fera une coquette somme en commission dont nous ne verrons pas la couleur ! Allez, en route, à pieds pour les canaux et un petit tour dans le quartier rouge (les hommes en bavent déjà, les mémères un peu moins !) Sympa la promenade sur les canaux ! Le lendemain, je suis interpellée par la choucroutée lors du repas et qui m'annonce que toute la table a bien vu le prix affiché des excursions. Il y a une différence entre notre vente et les prix annoncés ! Bon je sens l'emmerde ! Quequet est mal à l'aise ! son collègue et l'autre guide rient en nous faisant remarquer que nous avons une clientèle du Nord beaucoup plus près de ses sous que celle du Sud ! Le retour en autocar n'est pas triste, la choucroutée, les pimbêches et la délurée (que j'ai du raccompagner lors d'une soirée un peu trop arrosée, prête à se faire embarquer par un allemand aussi saoul qu'elle) essaient de faire circuler une lettre pour nous accuser de vol : Quequet et moi. Quequet est énervé, il passe ses nerfs sur moi, je ne suis pas une bonne accompagnatrice...évidemment, je n'ai pas souhaité faire partie de son tableau de chasse ! Rentrée à la maison, tiens une lettre avec accusé de réception de mon employeur : longue lettre m'accusant à mots couverts de voleuse ! je prend mon téléphone, m'explique avec mon patron, lui écrit une lettre de deux pages de protestation. Il nous demande de rembourser ce que nous avons gagner dans l'affaire ! Calculs faits, j'envoie un chèque de 175 euros à la société, chèque censé rembourser les clients mécontents... Somme que ne recevront jamais les clients (j'ai mes indics !) ou peut être que la table de la choucroutée (qui me demandait mon bras pour traverser la route. La pauvre, elle sortait de l'hôpital et était faible) La choucroutée s'est même plainte avec quelques unes de sa table : accompagnatrice lisant ses notes d'une voix monotone, en faisant des fautes de liaison.... Celà fait plaisir quand on sait la longue préparation pour un voyage (jours non payés bien sur)
Une petite aventure d'accompagnatrice....

Commentaires

excellent Merise!

j'ai jamais trop aimé la Choucroute:)- mais c'est une très bonne idée de poster ce genre de note de la "vraie vie au travail"
certain(e)s des plus "déconnectés" vont penser que tu as noirci le tableau, d'autres comme moi, sont persuadés qu'il y a bien d'autres "détails" de la bêtise humaine que tu as volontairement écarté:)-
bises

Écrit par : alexandra | 13.04.2007

Merci Alexandra, oui j'avais envie, peut-être, du fait de remettre le pied au travail, de mettre des notes humoristiques sur ma vie de guide. Je vais un peu continuer dans ce sens, je verrai bien si cela plait !

Écrit par : merise | 13.04.2007

Cool que tu puisses nous raconter des choses, Merise. J'ai découvert un cyber vachement sympa sur Sisteron. Les patrons te prêtent les portables wifisés, et t'es à ta table, tranquille, à chocolater en pianotant.
Cool.
A bientôt.
Et fais gaffe à la sobriété du chauffeur, hein ?!

Écrit par : gene | 13.04.2007

Les commentaires sont fermés.