Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12.04.2007

Une journée bien ordinaire...

Ben aujourd'hui, pas envie!! Pas envie de reprendre la saison !! Tiens les voilà, ils m’attendent dehors. Ils pépient, des cheveux blancs à perte de vue ! l’accent est chantant, les gestes théâtraux. Ce sont des méridionaux à n’en pas douter ! Renseignements pris, des marseillais, oh, je vais devoir parler de l’O.M. ! Ils n’ont qu’à leur donner un ballon à chacun au lieu de se disputer un seul toute cette équipe supportée par des hordes hurlantes !

Présentation faite, hop, tout le monde dans le car, en manque deux… Le pipi-room n’est pas loin ! Ouf, ils sont enfin là avec un quart d’heure de retard. Pas étonnant, on le répète, ce sont des méridionaux ! l’autocar démarre avec Michel, le chemise ouverte montrant ostensiblement sa chaîne en or. Origine italienne ? Bon, petit topo habituel de bienvenu, direction Sainte Eulalie avec ballade à pieds au programme. Dans les ruelles, j’en sème deux, trois…quatre. Tant pis, j’avais pris la précaution d’indiquer l’heure du retour. Pas folle la guêpe, connais les us et coutumes des méridionaux : pas à l’heure, indisciplinés mais sympas quand même (je me rattrape, au cas où des « gens du midi » liraient aux portes !. Tiens la femme du souffleur de verre : cérémonie du bisou, Mais oui je vais bien et toi comment vas-tu depuis la saison dernière ? T’as fait quoi cet hiver ? Mais on s’en fout finalement, on répète le même scénario à chaque nouveau démarrage de saison aux serveurs, aux commerçants….

Je parle, parle : le château de la famille des Curières, le blason, etc… je dévide d’un air profond ma science, en pensant à tout à autre chose : Chouchou ? Vous avez deviné. ! Vivement que je puisse les larguer pour donner un petit coup de fil. Allez, on rentre, affamés (ils le sont toujours !) ils vont engloutir à midi : foie gras avec verre de blanc, confit de poule, aligot, cabecou et profiteroles aux chocolats ! Pour moi, ce sera, un yaourt taille fine et un en-cas basse calorie. A la télé, un jeu débile avec je ne sais plus quel animateur tout autant débile, comme cela, j’entends quelques bribes de conversation pendant que je lis ma doc que j’ai quelque peu oubliée tous ces derniers mois à ne rien faire. Allez, on retourne, ils vont probablement ronfler avec ce qu’ils ont mangé ! Bon les revoilà, tiens certains chantent, pour faire passer l’aligot, ils ont bu quelques verres du cru ! En Aveyron le cru…je vous laisse deviner la qualité !

Le car démarre, plus de chansons, des ronflements : peut-être ? je continue de parler, d’être le fond sonore. Tiens une question, impertinente, intelligente ? Qu’est qu’on mange ce soir ? Ben, je sais pas, ai oublié le menu ! Au retour, une petite série de diapos avant l’apéro et hop, retour dans mon logement saisonnier qui, fermé tout l’hiver, a engrangé mouches à moitié endormies, araignées et punaises. Pas envie de faire le ménage, pas une bonne idée, le lendemain, ai quelques cloques sur mon ravissant décolleté, signe du passage d’une araignée effrontée !

Aujourd’hui, journée plus sportive avec les barques dans les gorges du Tarn, quelle rigolade de voir ces mémés maquillées comme des vieilles poules (au fait vous connaissez la blague : avant vous sortiez avec vos poules, maintenant, vous sortez avec vos cannes !!!) perchées sur leurs talons, se tordant les pieds sur les galets de la berge ! Bon, ils se sont bien caillés, on repart ! repas pantagruélique aux Douzes, ouf ! Chouchou est venu me rejoindre ! qu’est ce que j’aime le voir, là, qui m’attend au bord de la route ! Allez les petits vieux, tous au resto. La panse bien remplie, ils auront comme promenade digestive, l’aven Arman. La journée se termine avec quelques blagues bien rodées….

Et comme presque tous les méridionaux (ils ont des défauts, si,si !!) ils ont des largesses à la hauteur de leur volubilité !! Ce qui n’est pas pour me déplaire !

Les deux autres jours, un autre scénario avec une amicale de l’Ardèche qui, religieusement, m’écouteront, me remercieront chaleureusement d’un euro par personne !!!

Pour ceux qui penseraient que je n’aime pas ceux que je côtoie, je tiens à les rassurer car je nourris un profond respect pour toutes ces têtes grises (sans la matière ?) même si certains…. Sourires

Les commentaires sont fermés.