Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22.03.2007

Le vélin, vous connaissez, c'est sur ?

Le vélin était, au Moyen-Age, le nom donné à une peau de veau mort-né, parchemin d'une très grande finesse. Les premiers papiers fabriqués sur toile tissée vers 1750 par John Baskerville avaient probablement la même transparence, le même aspect qu'un vélin [peau], d'où le nom donné à la toile.

La confusion est entretenue par l'appellation donnée à une toile métallique d'égouttage, tissée, sans marques ni coutures utilisée sur toutes les machines à table plate pour la fabrication du papier industriel : toile vélin.

Le "Vélin d'Angoulême", marque commerciale de papiers pour cahiers d'écoliers et papiers à lettres des Ets Laroche-Joubert jusqu'à la fin des années 1970, a popularisé ce mot en y associant le nom d'une ville papetière.

La rareté du parchemin a parfois amené, au Moyen-Age, certains copistes à gratter un texte ancien pour le remplacer par une nouvelle écriture. Les bibliothèques travaillent sur ces parchemins appelés palimpsestes (association de mots grecs qui signifient nouvellement gratté) et retrouvent ainsi des trésors de littérature ancienne que l'on croyait perdus.

Commentaires

ça devait pas être pratique pour les photocopies

Écrit par : pierrot le zygo | 22.03.2007

Je ne t'en parle pas !!!

Écrit par : merise | 22.03.2007

Les commentaires sont fermés.