Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04.01.2007

Acheter des parcelles sur la lune est-ce possible?

Une information aujourd'hui a attiré mon attention. Elle indique que les israéliens possèderaient 10 % de la lune! J'ai fait quelques recherches et ai trouvé un site : lunelmmo.com qui vend aux particuliers des parcelles sur la lune!
Les Israéliens possèdent 10% des terrains mis en vente à titre privé sur la Lune, selon le porte-parole d'une société spécialisée dans ce type de transactions cité jeudi par le quotidien Jerusalem Post.


"Certains Israéliens pensent qu'un terrain sur la Lune est un cadeau original et un bon investissement, dont leurs petits enfants pourront tirer profit", a affirmé au journal Tom Wegner de la société Crasyshop.
Selon lui, quelque 10.000 Israéliens se sont portés acquéreurs de terrains sur la Lune depuis que c'est devenu possible en 2000 et possèdent environ 10% des quelque 40 millions de km2 déjà vendus à travers le monde. Toujours selon la même source, les prix, actuellement relativement accessibles (60 dollars le demi hectare), risquent de s'envoler parallèlement aux progrès du programme spatial des Etats-Unis.


A qui appartient la lune ?

D'après un site scientifique, voici quelques indications :

Si vous la question à un dénommé Dennis Hope, il répondrait : « À moi, à moi! » Cet hurluberlu a en effet décidé que le propriétaire de la Lune était celui qui en réclamerait la possession officielle le premier. En l’occurrence, lui!
Depuis, il fait même de l’argent avec ça : sur son site Internet, il vend des lopins de Lune à des individus assez crédules pour l’enrichir!
Bien entendu, ses prétentions n’ont aucune valeur légale. Même les Etats-Unis, qui y ont fièrement planté leur drapeau, ne pourraient pas faire de la Lune leur 52e état. Il existe en effet un Traité de l’espace, signé par les pays membres de l’ONU, qui stipule très clairement qu’aucune nation ne peut s’approprier les astres situés au-delà de l’atmosphère terrestre.
Un autre traité, le Traité de la Lune, va encore plus loin et interdit l’exploitation des ressources que recèle notre satellite naturel, à moins qu’un accord international ne soit signé en ce sens. Bof, il n’y a pas grand chose d’intéressant dans ce plat désert lunaire, crois-tu? Erreur…
Les échantillons ramenés par les astronautes des missions Apollo ont révélé que la Lune est parsemée d’hélium-3. Rarissime sur Terre, cet hélium est constitué de particules provenant du Soleil. Celles-ci se déposent facilement sur la surface de la Lune, ce qui n’est pas le cas ici bas, puisqu’elles se heurtent au champ magnétique terrestre.
Selon bien des scientifiques, l’hélium-3 pourrait bien être le combustible de l’avenir : ses atomes permettraient, en fusionnant entre eux, de produire des quantités phénoménales d’énergie. La valeur actuelle de l’hélium-3 frôlerait les 5 milliards de dollars la tonne!
Reste que la technologie permettant d’effectuer cette fusion n’est pas encore au point. Mais si elle le devenait, une véritable manne planerait au-dessus de nos têtes. Et il y aurait de la chicane en perspective…
Car le Traité de la Lune n’a été signé ou ratifié que par 14 pays. Les Etats-Unis, la Russie, la Chine et les autres grandes puissances spatiales manquent d’ailleurs toujours à l’appel. Même le Canada s’est abstenu…

Mais, il y aurait un vide juridique : en effet, la lune ne peut être vendue à des gouvernements....mais sans autre indication, elle pourrait, effectivement être vendue à des particuliers!

Qu'en pensez-vous, où est la vérité? Moi je n'ai pas acheté de parcelles sur la lune et pourtant j'y suis souvent !!!

Commentaires

tout le monde sait bien que la lune appartient à Pierrot !

Écrit par : ulysse | 05.01.2007

Oui mais Pierrot nous invitera tous dans son fief je pense!

Écrit par : merise | 05.01.2007

Les commentaires sont fermés.