Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17.03.2006

LE PASTEL

L'or bleu de la Renaissance

De nos jours, le mot pastel évoque cette craie colorée et friable qu'utilisent les artistes pour la création d'oeuvres sensibles et fragiles. A l'origine, il s'agit d'une plante tinctoriale dont la culture, la préparation et surtout le négoce furent à l'origine d'une étonnante prospérité dans l'Albigeois, le Lauraguais et à Toulouse.

Les premières cultures de pastel venu d'Orient et d'Espagne, apparaissent dans la région au XIIème siècle, la couleur bleu indélébile qu'l produit est très recherchée et constitue une source de revenu appréciable. "Isatis Tinctoria" est le nom scientifique du pastel, cette plante à la fleur jaune est connue depuis l'antiquité. Mais son utilisation comme teinture ne se développe qu'au Moyen-Age.
Le climat et le terrain albigeois se prêtent particulièrement à sa culture (22 tonnes à l'hectare) les propriétés de teinture proviennent exclusivement de la feuille qui doit être récoltée au fur et à mesure de leur maturité. La récolte est donc échelonnée entre la Saint Jean et le mois de novembre.
Mais après la cueillette, l'essentiel reste à faire. Broyage à la meule, fermentation, préparation pour obtenir un espèce de gâteau appelé coque, puis viennent la collecte, le transport et la vente dans toute l'Europe. Le cycle du pastel, du semis au paiement, s'étale sur près de quatre années.
La culture du pastel liée au terme de Pays de Cocagne, évocateur de richesses fabuleuses et de vie facile et dont l'origine vient des coques évoquées plus haut. Ce commerce dans le sud-ouest de la France sera à la base de fortunes immenses.
La gloire du Pastel s'effondre en 1561 avec l'arrivée de l'indigo, plus riche en colorant et plus facile à produire.

Commentaires

l'encyclopédie merise

Écrit par : pierrot le zygo | 17.03.2006

Et oui! j'apprends!! je propose aux blogueurs de constituer un groupe avec location d'un autocar pour leur faire connaître les richesses de l'Aveyron...mais enfin cette année, je pense que c'est "rapé" mon planning est plein à craquer jusqu'au 25/10. Peu de temps entre les groupes pour aller plonger dans la grande bleue.

Écrit par : merise | 17.03.2006

Mais vous serez là le 23 ???

Écrit par : Gene | 17.03.2006

Oui. Je pars le 25 à Venise pour 4 jours et attaque ma saison le 31 mars. Je serai des vôtres le 23.

Écrit par : merise | 17.03.2006

un blog qui fait rêver, superbe ballade,
partante pour avoir vos infos voyages

bises viennoises
(Isère)

Écrit par : mahé | 17.12.2006

Les commentaires sont fermés.