Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27.02.2006

CULTURESPACES "envahit" Nimes!

Présentation de la société Culturespaces, société qui n'a pas de concurrent à l'heure actuelle. C'est elle qui va gérer quelques monuments de Nïmes, qualité de service, du personnel qualifié, à bas l'amateurisme! Attirer le tourisme culturel dans notre région est sa vocation, entre autres!

Culturespaces a été créée par Bruno Monnier, son actuel président.

Créateur dès l’âge de 19 ans d’une entreprise de services concessionnaire du Château de Versailles, il a suivi parallèlement une formation managériale et culturelle (Science-Po, MBA-HEC, Droit et Histoire de l’Art).

Après plusieurs années à la Direction Générale d’Havas Tourisme, Bruno Monnier devient, en 1986, chargé de mission au cabinet du ministre de la culture, chargé de « Patrimoine 2000 » et du « Grand Versailles ». En 1988, il crée, avec quelques passionnés, Culturespaces, comme département de conseil et d’ingénierie d’Havas Tourisme.

Culturespaces va conseiller alors les collectivités, les propriétaires privés et les grands établissements publics de l’Etat pour mieux mettre en valeur et gérer leurs monuments et musées.

En 1990, Culturespaces devient une filiale d’Havas Tourisme et du Groupe Suez et signe son premier contrat d’assistance à la gestion pour le Palais des Papes d’Avignon, contrat qui s’achèvera en 2000.

En 1992, Culturespaces se voit confier sa première concession de longue durée, pour la mise en valeur et la gestion complète de la Villa Ephrussi de Rothschild.

Puis, Culturespaces se verra successivement confier en concession :

le Château des Baux de Provence en 1993
le Musée Jacquemart-André en 1996
le Château de Valençay en 1996
le Musée National de l’Automobile – Collection Schlumpf en 1999
la Villa Grecque Kérylos en 2001
le Théâtre Antique d’Orange et le Musée Municipal d’Orange en 2002
En 2004, Culturespaces devient internationale avec la reprise en gestion du site du Champ de Bataille de Waterloo en Belgique. La même année, elle se voit confier son premier mandat de gestion pour la mise en valeur de la Cité du Train de Mulhouse.

En 2005, « Culture Espaces » change de logo pour devenir « Culturespaces ». Les sites sont regroupés au sein d’une « chaîne » proposant une même garantie d’accueil et de qualité. Chaque site met en valeur son identité mais dispose d’outils de communication et de gestion communs.

Aujourd’hui, Culturespaces poursuit son développement en France et à l’international.

Commentaires

Bonjour

Moi, je vis à Orange
Cette société a réussi à prendre de l'argent à la Mairie!
Nous Orangeois aidons cette société à faire de l'argent sur le dos du patrimoine mondial alors que les enfants de la ville n'ont pas accès gratuit avec l'école!
C'est un ilot dans la vile.
Les touristes arrivent, visitent achètent des souvenirs, boivent un coup et quittent la ville. Bravo!
Pour l'économie locale : QUE DALLE!!!
Donc on peut parler de verrue, de sangsue
En tant que société privée, ils ont réussi leur coup, les maires qui signet avec eux sont de droles de gestionnaires (à Orange personne n'en doute, c'est Bompard)
Bref, on peut dire ce qu'on veut, mais en terme de bien collectif, ces gens-là sont très parasites à mettre dehors. Les clés des monuments doivent rester en partie dans les mains de la mairie, aux électeurs de savoir choisir leur gestionnaire.

Écrit par : Orange Libre | 01.09.2007

Et bien voici un détracteur de culturespaces ! Si vous avez une autre opinion, libre à vous de la formuler ici. Pour moi, je n'ai pas assez d'éléments sur le sujet pour apporter ma pierre à l'édifice, aux Orangeois de dire ce qu'ils pensent de cette société

Écrit par : merise | 04.09.2007

Les commentaires sont fermés.