Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11.01.2006

INSPECTEUR DES IMPOTS : nouveau Robin des bois moderne!

J'ai lu un article de Midi Libre consacré à l'inspecteur des impôts qui a détourné durant quelques années de l'argent, en falsifiant les chèques des personnes imposées sur l'ISF, ayant eu un redressement fiscal. C'est le Robin des bois moderne! Enfin, il n'en faisait pas profiter les pauvres, juste sa femme, sa maîtresse et l'amant de la maîtresse ou le mari, je ne sais plus. Il a réussi à falsifier les chèques durant 4 ou 5 ans avant qu'un employé de banque un peu plus scrupuleux se penche sur le nom falsifié inscrit à l'ordre du chèque. Il inscrivait le nom de sa femme (qui bien sur n'était pas informée et ne s'étonnait pas du train de vie qu'ils menaient pour le pauvre salaire de monsieur : 3000 €!) En fait, plus on en a, plus on en veut! Quand j'étais mariée, je vivais, il me le semblait, chichement alors que mon mari avait un salaire avoisinant les 3200 €. Nous n'allions jamais au restaurant et nous avions du mal à finir les fins de mois! Bien entendu, nous roulions en BMW 525 TDS, belle voiture verte, mais nous allions en camping tous les étés avec la caravane. Après ma séparation, je me suis mise à rouler dans une voiture verte (quand même) mais une 106 avec qui j'avais quelques difficultés à fermer les portières. Auparavant, je m'habillais dans les magasins grande marque, je me mis, toujours après la séparation, à m'habiller à Kiabi. Et je l'affirme, je profite beaucoup plus de la vie! (ceci est une parenthèse, voir note : "qui préférer un mari riche mais inintéressant ou un compagnon intelligent mais désargenté") Nous en étions à notre inspecteur qui ne détournait qu'aux riches (bien que certaines personnes soient imposées à l'ISF car elles ont hérité de propriétés implantées dans des lieux devenus très chers (ex :île de Ré, Collioures...) Je ne suis pas étonnée qu'il est fallu tant de temps pour que l'on découvre le pot aux roses. Beaucoup de banques ont des boîtes à chèques. Ceux-ci sont traités par une société indépendante. L'opératrice de saisie doit saisir environ 1200 à 1500 chèques par jour, comment voulez-vous qu'elle regarde le nom inscrit sur ceux-ci? Dans certaines banques, les chèques sont saisis par le guichetier qui, lui, en a beaucoup moins à saisir : il peut faire attention aux détails du chèque. Aux impôts, il manque de personnel, il y a peu d'inspecteurs et ceux-ci sont un peu les rois. J'ai eu un redressement fiscal alors que je suis intérimaire et parfois chômeuse! j'avais oublié trois mois de boulot. Ils ont reconnu ma bonne foi, m'ont réclamé 600 euros. J'ai argué que j'avais eu des frais professionnels et le redressement fiscal a été recalculé à 180 euros. Les inspecteurs s'attaquent en priorité aux salariés et aux chômeurs, plus faciles et plus rapides pour retrouver les manques au contraire des entreprises. Je pense que l'inspecteur aurait du penser (l'a-t-il fait?) à planquer de l'argent liquide au fond de son jardin. Il pourra les retrouver à sa sortie! ils se font toujours "pincer" ainsi, ils mènent la grande vie et forcément cela attire l'oeil

Les commentaires sont fermés.