Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04.01.2006

CHRONIQUE D'UNE JOURNEE ORDINAIRE

Je pars en voiture pour me rendre à la mercerie : j'ai cassé la fermeture de ma jupe. Ca existe encore ces magasins là? Oui parait-il qu'il y en a une dans le centre ville. Après avoir galéré pour garer la voiture, j'arrive devant le magasin : fermeture annuelle jusqu'au 31 janvier. Bon, tant pis, demi-tour. Je pars à Balaruc les Bains pour me rendre à l'office du Tourisme. En effet, j'ai acheté récemment un studio pour le louer aux curistes (voir une ancienne note sur le prêt aux intérimaires) et je souhaiterais quelques conseils. La rue est coupée à cause d'un enterrement, je dois zigzaguer dangereusement entre les voitures mal garées. Affiche collée sur la porte de l'office : suite au réaménagement de l'office, nos services seront réduits ce jour. En effet, tout le monde s'affaire avec qui, des câbles, d'autres, des dossiers. Je peux juste prendre le guide d'accueil où, miracle, je suis bien inscrite mais dans les studios en cours de classement (comme je suis nouvelle propriétaire, je ne peux reprendre le classement de l'ancien propriétaire) ce qui veut dire que toutes les pages précédentes des studios classés seront consultées en priorité par les futurs curistes : guère de chance d'avoir de nombreux locataires cette année! Je repars, direction l'Anpe de Sète : Affiches sur les panneaux d'offres d'emploi ; en raison d'un dysfonctionnement informatique : pas d'offres affichées ce jour. Et qu'entends-je? une employée de l'ANPE nous prévient que l'alarme va se mettre en action pour vérification. Attention, cela va faire du bruit! Je quitte précipitamment les lieux, direction Auchan juste en face m'acheter ma fermeture éclair. C'est le blanc en ce moment, je profite d'acheter un dessus de lit en véritable boutis (je ne sais pas ce que c'est mais une jeune femme qui s'affaire à côté m'informe gentiment sur la qualité du boutis et qu'à ce prix, c'est vraiment une affaire! bon je prends, 30€ je trouve que ce n'est pas donné, mais mon interlocutrice me dit que cela coûte près de 100 € dans les magasins). J'ai toujours été étonnée que dans le Sud, on se parle ainsi dans les magasins même si l'on se connait pas. Dans l'est, cela arrive rarement. Direction Manpower à Sète. Dès mon entrée dans l'agence, une odeur pestilentielle, les wc doivent être bouchés! on a bien utilisé un déodorant mais celui-ci n'arrive pas à changer l'atmosphère! ils auraient du utiliser Oust (je regarde de temps à autres les pubs!) Je décide de rentrer. J'ai acheté une galette des rois à Auchan : je serai peut être la Reine ce soir!

Les commentaires sont fermés.