Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27.12.2005

LE JOUR DE L'AN

A chaque réveillon, depuis une dizaine d'années, je me disais : allez ce sera la dernière année que tu le supporteras. Je pensais à mon mari bougon, coureur qui m'avait empli la tête de cette phrase : tu es nulle et moche. Je ne voyais plus les regards des hommes sur moi, ils devaient se tromper puisque j'étais moche. J'étais mal, très mal. Je comprends les personnes qui entrent dans les sectes. Quand on vous assène à longueur de journée la même chose, c'est un bourrage de crâne. On n'entend plus que cela. Rien d'autre n'a plus d'importance. On se sent vraiment moche et nulle. Puis je l'ai rencontré, il m'a dit qu j'étais belle et intelligente. j'ai enfin entendu, apprécié et j'ai enfin passé mon dernier réveillon avec ce mari qui me délaissait et qui m'a délaissé encore cette soirée là. J'ai vu le regard vert de cet autre homme, je suis partie, je ne suis jamais revenue. Je revis!

Commentaires

La pensée suivante est publiée en permanence sur mon blog.

LES FEMMES NOUS EMBELLISSENT LA VIE. ELLES NE MÉRITENT PAS QU'ON LA LEUR POURRISSE.

Louis BALLESTER

Écrit par : Louis BALLESTER | 31.12.2005

Les commentaires sont fermés.