Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20.12.2015

J'ai failli retourner faire une saison de guide

Ah j'ai été tentée...Par curiosité, je regarde toujours les offres de Pole-Emploi de guide-accompagnateur. Voici une offre alléchante : guide pour un hôtel basé en Dordogne !

Salaire pas mal, excursions intéressantes, hôtel trois étoiles avec piscine : le site de l'hôtel est alléchant, je me vois déjà faire quelques plongeons dans la piscine...

ça me rappelle cet hôtel dans le Luberon avec piscine où j'ai exercé ce beau métier de guide une saison : belle piscine...mais interdite au personnel, belle qualité de nourriture...mais pas pour le personnel qui mangeait au sous-sol dans une pièce infâme les restes de la veille, belles chambres... les trois guides logeaient dans des garages aménagés en chambre : pas de fenêtre, une porte en bois : un vase clos...

Les galères des saisonniers : j'en ai connu quelques uns avec des hébergements minables, des chefs guides alcooliques et brutaux, des heures à ne plus en finir : animations le soir après une journée de guidage bien entendu non rémunérées, etc...

Mais j'ai connu aussi de très bons moments : les félicitations de la clientèle (je garde précieusement un dossier complet de fiches d'appréciations) de belles rencontres, la recherche de documentation toujours exaltante, etc...

J'avais accepté la rencontre avec l'hôtelier et puis réflexion faite, j'ai dit non : les inconvénients étaient supérieurs aux avantages : loin de mon mari, très peu de jours de repos pour être avec la famille...J'ai choisi, un 5ème CDD dans la même mutuelle m'attend : l'ambiance est nulle mais bon le travail est intéressant, le soir je suis chez moi de bonne heure, j'ai mes week end, mes jours fériés...

Une autre fois peut-être !

05.01.2015

Finie la vie de patachon !

2013 aura été ma dernière saison d'accompagnatrice de voyages. Je ne supportais plus de monter et descendre des escaliers du métro en traînant ma valise de 20 kilos, de supporter des récriminations de clients râleurs, alcooliques, agités, etc... Soit ils engueulaient le personnel de l'hôtel ou des musées ou le guide ou bien sur, moi, l'accompagnatrice !

Des gens riches qui se plaignent de ne pas avoir le luxe qu'ils auraient payé ? Non ! des gens à faibles revenus gâtés par les Caisses d'Action Sociale dont le voyage à 1000 € est en grande partie réglé par ces caisses.

Bref, ne nous attardons pas sur le manque de reconnaissance de ces gens. J'ai, aussi, rencontré (mais vraiment très peu) des personnes intéressantes : je me souviens de ce monsieur, un artiste peinte, qui vit avec 500 € par mois. Il a vécu une vie de rêve avec sa compagne riche qui, un jour l'a quitté... Rencontre avec Antonio, mon guide espagnol, vilipendé par mes touristes qui ne comprenaient pas ses commentaires, tellement son accent espagnol est fort et son français peu travaillé mais quelles rigolades avec lui mais aussi quelle inquiétude : sera-t-il bien au départ de l'excursion ? ne se sera-t-il pas resté endormi quelque part ?  Je me rappelle d'une attente de car, commandé par Antonio...qui n'est jamais venu...

Quelle rigolade avec cet accompagnateur où une demi-journée libre, nous avons fait quantité de bars avec notre Antonio... Nous ne retrouvions plus nos chambres.

Quel stress j'ai eu : à 5h du mat, aéroport : plusieurs personnes de mon groupe non enregistrées sur le vol, voyageurs perdant leurs bijoux ou cartes d'identité à la sécurité, voyageurs se perdant en cours d'excursion dont une que l'on retrouvera, saoule, couchée sur un banc, animations prévues mais non faites pas un hôtelier, etc..

Maintenant, je suis gestionnaire prévoyance dans une mutuelle, 4ème cdd dans cette mutuelle... La suite : on verra !

 

22.11.2013

Fini les petits vieux !!!

Et oui ras le bol des petits vieux grincheux. C'était ma dernière saison. Ma décision est prise. J'accompagnais, depuis quatre ans, des personnes à faibles revenus bénéficiant grâce à leur Caisse d'Action Sociale de voyages en Europe : séjour de 8 jours ou séjour de 4 jours.

Je voyais cela, au début, comme un travail lié à une bonne action. Quoi ces petits vieux, ils devaient être super contents de voyager à si petit prix ! Parfois, des séjours en all inclusive pour un prix dérisoire, la Caisse d'Action sociale réglant presque la totalité de la note...

Et bien non ! Exécrables ces petits vieux. Enfin, j'exagère : pas tous ! mais une bonne partie quand même ! Sont jamais contents : chambre qui convient pas, nourriture qui ne convient pas (surtout quand c'est un buffet bien achalandé et après avoir prix deux ou trois assiettes), hôtel pas assez classe, etc... Bref, ils auraient voulu une hôtel de luxe avec des prestations luxueuses pour 150€ la semaine...Et pourtant, ils en ont eu des hôtels style Eldorador Jet Tour, des croisières fluviales sur de jolis bateaux, des îles européennes paradisiaques, des boissons à volonté, la plage, la piscine, etc...

Ils sont de plus en plus insupportables et se plaignent de tout. Un à même failli me frapper (un monsieur s'est interposé) parce qu'il n'était pas content des prestations d'un hôtel lisboète : ne comprend pas que la nourriture au Portugal ne peut pas être semblable à celle de nos tables françaises...

Et les remarques des professionnels étrangers : Il n'y a qu'avec les français que l'on a des problèmes : une qui ne veut pas enlever son sac à dos dans un musée et qui proteste violemment, un autre qui hurle à la réception de l'hôtel parce qu'il manque une savonnette, un qui boit et se vautre dans les escaliers et se présente au restaurant avec des coulées d'excréments sur le pantalon, une qui proteste car il y a trop de porc dans les repas, une qui gueule à l'accueil parce qu'on lui aurait volé des cravates dans sa chambre (que fait-elle avec des cravates ?)

Bref, à dégouter de travailler dans le social !!!!

 

01.05.2013

Et bien oui je continue !


Ma décision est prise depuis longtemps. j'ai bien réfechi et ma décision fut prise : je continue ce boulot d'accompagnatrice qui rencontre, parfois, des galères mais qui rencontre aussi des personnes sympas, intéressantes, voit de beaux paysages, etc...

Cette année encore, j'accompagnerai en Espagne, au Pays Basque, en Crête et au Portugal : plusieurs voyages aux mêmes endroits, ce qui me permet aussi de moins stresser connaissant parfaitement les excursions, les hôtels, les restos et les guides...

J'ai travaillé presque tout l'hiver en tant qu'agent administratif, un boulot pas très intéressant mais dans une bonne ambiance...

Premier voyage : l'Espagne, départ lundi prochain pour 8 jours. Plein d'aventures à raconter que, malheureusement, je ne vous raconterai probablement pas. En effet accro de Facebook, je raconte à mes amis mes anecdotes sur un ton humoristique mais de façon très lapidaire... Cela les fait rire et moi cela me fait décompresser...

Alors peut être à bientôt !

 

03.01.2013

Et encore une mission intérimaire de terminée !

Presque un mois de mission en tant que téléconseillère où je répondis à environ 130 appels par jour. Le début fut difficile : apprendre en peu de temps en quoi consiste l'activité de cet organisme et par conséquent savoir quelles réponses à apporter à mes interlocuteurs.

Lors du cocktail de fin d'année, le grand patron vint me causer quelque peu et nous échangeames des propos au sujet de personnes d'une grande société que je connais bien et que lui aussi, hasard, connait également pour y avoir travaillé... La petite conversation informelle dura plus que prévu et les échanges étonnés de regards de la part de mes collègues en titre se demandant ce que nous pouvions échanger moi, intérimaire et le grand patron étaient assez éloquents !

Le dernier jour, celui-ci essaya de me téléphoner mais moi pendue au téléphone toute la journée ne pu recevoir son appel. Il appela une collègue à qui je répondis que j'étais en ligne. Ni une, ni deux, il descendit de son perchoir du deuxième étage pour m'apporter un petit mot avec le nom d'une personne que je connais bien de la société en question... Nouveaux regards étonnés de mes collègues qui plusieurs fois par semaine critiquent leur grand patron... Ouf, c'etait mon dernier jour !

 

 

29.10.2012

saison terminée

Encore une saison de finie : j'ai accompagné onze groupes en Crête, Espagne, Portugal, Pays basque et croisières sur le Rhin. Pas de problèmes majeurs, des grincheux comme d'habitude dont la plus mémorable au Pays basque qui a écrit sur la nappe en tissu du restaurant : je suis diabétique, sans sucre, sans port...vous me fatigue (j'ai respecté les fautes d'orthographe...) on aurait du ajouter à sa liste : sans Bescherelle (comme me l'a dit mon facétieux beau fils). J'eu, aussi, un ivrogne qui déféquait sur son pantalon et imprégné de ses matières fécales nauséabondes se présentait au restaurant... Quelques galères mais, vous savez quoi ? Je crois que je vais continuer en 2013 : comme m'a dit une conductrice de car : quand tu as voyage, tu ne peux plus t'arrêter !

27.03.2012

Plus qu'un mois et les aventures vont démarrer

 Plus qu'un mois à répondre à des adhérents, parfois survoltés, parfois bien sympathiques comme ce jeune homme qui m'annonce avoir reçu un dossier de rattachement enfant avec l'acte intégral de celui-ci... sauf qu'il n'a jamais eu d'enfant. Il m'indique que la prochaine fois que je souhaite avoir un enfant, il faudrait mieux le prévenir avant...

 Que de gens énervés qui s'enferment dans leur récrimination et se retrouvent à se comporter comme des perroquets répétant sans relâche les mêmes phrases, complètement imperméables à un discours constructif...

Mais bon, dans 4 semaines, c'est le départ ! Le prochain voyage : Lisbonne pour 4 jours, puis ce sera une croisière sur le Rhin de 4 jours également. Suivront des accompagnements en Crête, en Espagne...

Je retrouverai les semblables à Concon que j'avais "retourné" et ne me quittait plus d'une semelle, perdant à l'occasion son dentier sur mon épaule... Surprise, croyant à un insecte, j'avais jetté cela au loin... Concon à quatre pattes recherchant son bien précieux... Ces mamies se battant avec un balai de toilettes en plein nuit et moi, en pyjama, arbitrant... Que me réservent ces prochains voyages...D'autres aventures en perspective...

28.01.2012

Ma saison 2012


Me voici en CDD comme teleconseillere mutualiste, répondant toute la journée aux questions diverses et variées des professionnels de santé et des adhérents. Je suis coincée à mon casque pour 4 mois. Ma saison 2012 de guide-accompagnatrice va débuter début mai avec des accompagnements en Espagne, Crête, Portugal, des croisières fluviales mais aussi des accompagnements en France.
Les Périodes des accompagnements se chevauchant, je n'ai pu en choisir que la moitié proposés. De plus, j'ai saisi une promo flash pour la Guadeloupe a moins de 700€ en all in fin juin, ce qui me fait refuser, également deux accompagnements. Ça ne fait rien? Je vais etre bien occupée cette saison encore !